Convoyeur aérien : 3 exemples d’utilisation dans l’industrie

La mécanisation et l’automatisation des industries a constitué une véritable révolution tant en termes de productivité que de condition de travail pour les opérateurs. Si les chaînes de production et les tâches répétitives restent une réalité, certaines machines ont considérablement facilité le transit des produits et marchandises au sein des entrepôts de stockage et de production, mais aussi nettement amélioré la façon de travailler, de se positionner et donc le confort de travail et la productivité. Convoyeur au sol ou convoyeur aérien, ces appareils de transit des produits et des marchandises permettent l’acheminement d’un point A à un point B, que ce soit le long d’une chaîne de production ou de transformation, ou d’une espace de fabrication à un espace de stockage. Une différence notable toutefois, le convoyeur aérien permet une réelle optimisation des espaces du fait de son emprise au sol limité, et elle permet une intervention facilitée des opérateurs par une manipulation ou une circulation autour des produits simplifiée. Découvrez 3 exemples d’utilisation dans le secteur de l’industrie.

Convoyeur aérien et automobile

Le secteur automobile est un secteur de pointe et de précision où la mécanisation et la robotisation occupent une place centrale. Ainsi, tout au long du processus de fabrication d’une voiture, de nombreuses opérations doivent être réalisée avec la plus grande précision et les meilleures précautions, ce qui n’est pas toujours facile du fait de la taille ou du poids des pièces à manipuler.

Dans le cadre de l’industrie automobile, le convoyeur aérien va permettre l’acheminement de pièces lourdes ou encombrantes sur des points spécifiques de la chaîne de montage. On pourra ainsi limiter le recours à la force humaine. Les pièces ainsi suspendues pourront être transportés, stockés ou transformées dans des conditions optimales.

Manutention aérienne et blanchisserie

Sans surprises, les entreprises de blanchisserie industrielle ont pour rôle de restituer au plus propre le linge professionnel qui leur est remis : draps, nappes, tabliers… La problématique principale dans ce secteur est dans la propreté et l’hygiène, pas seulement des textiles, mais aussi des équipements et des espaces de travail.

Grâce au convoyeur aérien, les blanchisseries limitent le contact entre le sol et les linges et textiles à laver. Déchargement et stockage des draps en amont du lavage, acheminement vers les postes de lavage et de séchage, tri, houssage, stockage en aval du lavage, acheminement avant expédition : l’ensemble du processus de blanchisserie peut intégrer des convoyeurs aériens pour optimiser l’hygiène et la propreté à chacune des étapes.

Convoyeur de traitement de surface et peinture

Comme on peut aisément l’imaginer, les fonctions de traitement de surface et de peintures de pièces lourdes et encombrantes nécessitent un maximum de précautions, tant dans la manipulation que dans les conditions de traitement, avec une exposition a des conditions spécifiques (passage au four par exemple). Le parallèle est tout trouvé avec le secteur automobile.

L’intérêt des convoyeurs aériens sur rail au service de l’application de peinture et de surfaces est indéniable. Motorisé ou actionné manuellement, ce type de convoyeur aérien permet de suspendre des pièces et donc d’assurer un accès à l’ensemble des faces et donc un traitement dans son intégralité simplifié sur l’ensemble du processus de transformation.

Bien d’autres secteurs ont su identifier l’intérêt de la manutention aérienne, à l’instar de l’agroalimentaire. Et des secteurs plus innovants en découvrent tout l’intérêt comme par exemple l’événementiel qui l’utilise pour présenter des objets ou créations de façon originale.

Leave a Comment