Gestion des RPS en entreprise : la prévention est essentielle

Les risques psychosociaux font partie des dangers auxquels sont exposés les professionnels sur leur lieu de travail. Leurs conséquences peuvent être graves aussi bien pour les personnes concernées que pour les entreprises. Les RPS ne doivent donc pas être négligés et doivent faire l’objet de prévention efficace. Les managers auront un rôle majeur à jouer dans cette prévention.

Les manifestations des risques psycho-sociaux en entreprise

Les RPS désignent les risques pour la santé physique et mentale des professionnels dans le milieu au sein duquel ils évoluent au travail. Ils peuvent être liés aux conditions d’exécution des tâches, aux liens et rapports avec les collègues et la hiérarchie (violence/harcèlement verbal ou physique) ou encore au mode d’organisation de la structure à laquelle ils appartiennent.

Les manifestations des risques psychosociaux en entreprise peuvent prendre différentes formes en fonction des sujets et des situations. Les principaux signes comprennent principalement le stress, la démotivation, le mal-être, l’isolement, la baisse de performance. La prise de produits pouvant altérer la santé ou l’équilibre mental (alcool, drogues, médicaments) en vue de se sentir mieux au travail est aussi considérée comme un RPS ou sa manifestation.

Comment prévenir les RPS ?

La prévention des risques psychosociaux en entreprise doit prendre en considération plusieurs composantes principales auprès desquelles il faut intervenir :

• La personne : la stratégie de prévention doit agir aussi bien au niveau individuel que collectif. Identifier et analyser les facteurs de stress pour tenter de les contrôler et éventuellement de les éliminer. Outre les salariés, la hiérarchie, les RH, les délégués du personnel et le service de santé au travail doivent être engagés dans le processus.

Le management : et les RPS peuvent être fortement liés : les responsables (y compris ceux su management intermédiaire) peuvent être amenés à remettre en cause leurs méthodes de travail et de gestion de leurs collaborateurs. La prévention à leur niveau peut porter sur les formations et la sensibilisation aux facteurs de risques, et à leur gestion.

• Le travail : ici, ce sont les dirigeants, le management intermédiaire et les experts en RPS qui doivent identifier le concept de « bien travailler » afin de réduire, voire d’éliminer les risques de mésentente pouvant être à l’origine de risques psychosociaux.

A noter que si les managers ont pour mission de mettre en place des moyens de prévention des RPS pour leurs collaborateurs, ils sont eux-mêmes aussi exposés à ces risques. Ils doivent ainsi également savoir gérer leur stress, mais aussi prendre les dispositions pour trouver un équilibre entre leurs responsabilités, le maintien de leurs performances et leur bien-être au travail.