Les aides disponibles pour un ravalement de façade

Il est vital de réaliser des travaux de ravalement de façade afin d’embellir un habitat et de le sécuriser. C’est même obligatoire dans plusieurs communes suivant des règlementations locales.

Cependant, ces travaux ont des coûts assez élevés que plusieurs propriétaires ont du mal à faire face. Pour les soutenir, de nombreuses aides sont proposées par l’État. Voyons dans cet article comment estimer le coût des travaux, puis les types d’aide peut-on recourir pour réaliser ces travaux de ravalement.

Aides, déduction et crédit d’impôt pour un ravalement de façade

Pour bénéficier de ces différents aides, quelques dossiers sont à fournir à l’Administration. Vous devez alors vous renseigner sur les modalités et conditions d’octrois. Sachez par exemple qu’une isolation thermique par l’extérieur est prise en compte dans les aides que vous recevrez. Le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est aussi réclamé à l’artisan à qui vous souhaiterez confier vos travaux.

Vous pourriez être éligibles à différents types d’aides, comme :

  • L’éco prêt à taux zéro, ou éco PTZ : un fonds allant jusqu’à 15 000 euros remboursables sur 15 ans pour les propriétaires de logement bâti de plus de 2 ans ;
  • MaPrimeRénov’ : une aide allouée à des travaux incluant une amélioration de l’isolation thermique, pouvant aller jusqu’à 20 000 euros sur 5 ans et peut couvrir 90 % du devis ;
  • La prime énergie, où prime Effy : une aide pour les travaux de rénovation énergétique dans les mêmes conditions et cumulable avec la MaPrimeRénov’ ;
  • La TVA réduite : une réduction de 5,5 % sur l’achat de matériel, et une TVA dà 10 % sur la main d’œuvre.

En outre, certaines collectivités locales accordent aussi des aides pour inciter ses contribuables à faire des travaux de rénovation.

Bien estimer le cout d’un ravalement de façade

Avant d’entamer les travaux de ravalement de façade, il faut bien s’assurer qu’on a à disposition les moyens nécessaires pour les réaliser. De plus, si l’on veut solliciter des aides, il est requis d’avoir des données précises sur les opérations à effectuer, et leur montant.

En effet, le prix à payer pour un ravalement varie en fonction de plusieurs critères. Ce coût est en fonction de l’état de la façade et le niveau des dommages à réparer. La surface totale à ravaler va ainsi avoir une incidence sur votre facture et doit être bien mesurée. Puis, l’accessibilité et la hauteur de votre façade peuvent alourdir le cout de la main-d’œuvre.

De plus, le type de revêtement et les travaux supplémentaires comme l’isolation sont aussi à prendre en compte. En outre, la localisation du chantier est également prise en compte dans le devis. Le cout au m² n’est pas le même dans toutes les régions. En moyenne, vous devez compter entre 35 et 150 euros du m² pour avoir une façade bien rafraîchie et sécurisée.

En somme, il est important de demander plusieurs devis pour trouver la meilleure offre. Faire appel à un artisan façadier expérimenté est un moyen de bien estimer le coût de vos travaux. Retrouvez plus de détails sur ce lien.

Attachment

Ðàáî÷èé øòóêàòóðèò ôàñàä çäàíèÿ

Leave a Comment