La rupture conventionnelle suite à un burn out

Il existe des moments propices au changement de carrière professionnelle. C’est le cas pour le burn out, même si beaucoup voient cette situation d’un très mauvais œil. Il s’agit pourtant du moment recommandé pour se tourner vers une carrière qui est plus en adéquation avec vos rêves, désirs et principes. Si c’est votre cas actuellement, demandez une rupture conventionnelle liée au burn out.

Bien comprendre le burn out

Le burn out est connu comme un syndrome causé par l’épuisement professionnel. Il touche actuellement 7 % de la population active, dont majoritairement composé de cadres supérieurs, de dirigeants, d‘entrepreneurs et de responsables en tout genre.

Le syndrome burnout concerne surtout les personnes qui sont efficaces dans leur travail. L’épuisement ressentit se traduit le plus souvent par une fatigue physique, mais aussi émotionnelle et mentale. Il ne survient pas subitement, puisqu’il est la manifestation de plusieurs stress et fatigues cumulés pendant plusieurs mois ou même plusieurs années.

Si vous êtes sujet au syndrome de l’épuisement professionnel, c’est sûrement à cause du poids de votre travail dans votre vie. Vous lui avez accordé tellement d’importance, de temps et d’effort que vous êtes à bout maintenant. Votre perfectionnisme, votre efficacité à toute épreuve et votre idéalisme ont résulté à cet état de santé suite au stress chronique qu’ils ont provoqué.

Le burnout est un moyen pour notre corps de dire stop à l’abus et à l’addiction au travail. Il vous pousse à prendre une pause pendant laquelle vous pouvez réévaluer vos réelles ambitions et même orienter votre carrière en faveur de vos rêves. Pour cette raison, il pousse fréquemment vers la rupture conventionnelle (démission).

La rupture conventionnelle : Que dit la loi ?

La rupture conventionnelle a été intégrée dans le code du travail en 2008 afin de permettre au salarié et à son employé de se quitter à l’amiable.

Vous ne pouvez pas imposer une rupture conventionnelle suite au burn out à votre supérieur. Il est important qu’il reconnaisse votre état de santé et s’accorde avec vous sur plusieurs points de votre négociation afin de déboucher à ce type de démission. En effet, s’il n’accepte pas vos conditions, vous pouvez être poursuivi au tribunal pour une raison ou une autre. Vous pouvez aussi le poursuivre. Personne ne souhaite en arriver là d’où l’intérêt de faire appel à un cabinet de consultance pendant ces entrevues de négociation.

Grâce à une rupture conventionnelle, vous jouissez de nombreux avantages dont celui de profiter d’indemnités de départ aussi considérables qu’avec un licenciement. Contrairement à celui-ci aussi, vous ne risquez rien de pénalisable lors de votre recherche d’un nouvel emploi. Pour cette raison, de plus en plus de Français ont recours à cette procédure en fin de contrat.

Attachment

burn out

Leave a Comment