Chaise ergonomique : avantages et critères de choix

Les professionnels de la santé recommandent souvent la chaise ergonomique à ceux qui travaillent en restant assis pendant de longues heures au quotidien. Mais quels sont réellement ses avantages et comment trouver le modèle adapté à vos besoins ? Cet article se propose de vous présenter les spécificités de ce produit.

Pourquoi utiliser des sièges ergonomiques ?

Les sièges ergonomiques sont spécialement conçus pour offrir un maximum de confort et une posture correcte aux personnes qui les utilisent. Procurant un excellent support à la colonne vertébrale, au cou et aux bras, ils permettent de travailler plus aisément et d’éviter différents malaises(courbatures, lombalgies et raideurs musculaires). Ces chaises œuvrent à la réduction des douleurs dorsales, cervicales et lombaires. Il en est de même pour l’épicondylite (douleur du coude) et les troubles associés au syndrome du canal carpien.

Quels sont les critères de choix d’une chaise ergonomique ?

Lors d’un achat, les principaux paramètres et éléments à évaluer sont les suivants.

1/Le prix

En moyenne, le prix des chaises ergonomiques va de 80 à 500 euros. Celui-ci varie en fonction de la qualité et des caractéristiques du produit. Pour effectuer le bon choix, vous pouvez vous référer au comparatif de modèles d’ergotheque.com.

2/Le soutien lombaire

Une chaise de bureau disposant d’un soutien lombaire réglable est parfaite pour éviter les maux de dos. Elle permet de s’assoir correctement en éliminant les douleurs. Pour la plupart des utilisateurs, celles-ci sont surtout localisées dans la région lombaire. Ceux qui travaillent pendant de longues périodes en étant assis et en se penchant en avant peuvent les ressentir.

3/L’inclinaison de la chaise

Les modèles équipés d’une fonction d’inclinaison intégrée exercent moins de pression au niveau de la colonne vertébrale. L’augmentation de l’inclinaison vers l’avant permet de faire en sorte que le poids ne soit plus entièrement réparti sur la zone lombaire. En effet, ceci permettra de répartir ce dernier sur vos jambes et vos pieds.

4/Les accoudoirs

Les accoudoirs soutiennent les bras et apaisent les tensions au niveau des épaules. La distance qui les sépare du support de travail doit être adaptée à la morphologie et à la taille de l’utilisateur. L’idéal serait de bénéficier d’une possibilité de réglages, afin d’offrir plus de confort aux avant-bras. Ainsi, les poignets pourront également se placer juste devant le bureau.

5/La profondeur d’assise

Avec la chaise ergonomique, il est possible de faire glisser le siège vers l’arrière ou encore vers l’avant. La distance recommandée entre ce dernier et l’arrière des genoux serait de trois ou quatre doigts. L’objectif est de veiller à ce que la profondeur d’assise soit correcte. Le fait d’être assis trop en avant perturbe le flux sanguin normal dans les jambes. S’assoir trop en arrière n’est pas non plus approprié, car les pieds ne se posent pas sur le sol.

6/La hauteur d’assise

La hauteur d’assise doit être adaptée à celle de l’utilisateur et de la table de bureau. Opter pour un siège ajustable vous offrira une bonne flexibilité. La posture adoptée est correcte lorsque les articulations (coudes, genoux, chevilles) forment des angles de 90 degrés.

7/L’appui-tête

La présence d’un appui-tête permet de soulager les muscles du cou. La possibilité de réglage est cruciale pour bénéficier d’un alignement correct des cervicales, peu importe votre taille.

8/Les roulettes

Les roulettes permettent d’accéder à des tiroirs ou objets sans avoir à se lever. Ainsi, elles facilitent grandement le quotidien des employés de bureau et des personnes dont la charge de travail est importante.

 

 

Attachment

chaise ergonomique chaise ergonomique chaise ergonomique

Leave a Comment