Apprendre le solfège : les instruments qui peuvent aider

Pour commencer cet article, il n’y a pas vraiment d’instrument permettant de mieux apprendre le solfège qu’un autre. La principale raison est que le solfège concerne la capacité à lire des notes mais aussi à comprendre un certain nombre de concepts de création musicale. Quels sont donc les instruments qui peuvent tout de même faciliter l’apprentissage de cet art ?

La création musicale et instrument de musique : une belle complémentarité

La création musicale, essentiellement occidentale, est constituée de règles et apprendre le solfège c’est comprendre ces règles. L’instrument quant-à-lui est plus une manière d’exprimer la musique et de la jouer.

Solfège et apprentissage d’un instrument de musique sont donc complémentaires. Le premier est la théorie, le second est la pratique. Disposer d’un bagage théorique est une chose mais l’essentiel si on veut exprimer la musique est de pouvoir jouer d’un instrument.

Traditionnellement, les conservatoires commencent l’apprentissage d’un instrument par au minimum un an (voire deux ou trois ans) de solfège et de théorie musical durant lesquelles l’apprenant ne joue pas. L’idée derrière cette logique est de permettre à l’apprenant, une fois qu’il commencera l’apprentissage de son instrument, de disposer déjà d’un bagage théorique suffisant et nécessaire pour toute la durée des études. Il saura déjà lire des partitions, repérer des composantes mélodiques, et changement de modes.

Des méthodes ludiques

Aujourd’hui, on remarque de plus en plus de méthodes alternatives dans lesquelles l’apprenant apprend le solfège et l’instrument en même temps. L’idée est alors de faire en sorte qu’il dispose autant de connaissances théoriques que de connaissances pratiques. Il existe d’ailleurs des méthodes dans lesquelles l’apprenant lit des notes et doit les jouer en même temps sur son instrument.

La tendance est donc, vous l’aurez compris, vers un apprentissage complémentaire entre les deux. Il ne faut cependant pas minimiser l’importance du solfège. Certaines méthodes en ligne dont la méthode de solfège de Myriam Birger sur apprendre-solfege.com vous permettra d’apprendre le solfège en vingt jours. Cela vous demandera simplement de l’investissement et de l’envie.

Le piano : est-il le meilleur outil ?

Si aucun instrument n’est en soi un moyen d’apprendre le solfège on remarque tout de même que le piano dispose d’un avantage immense par rapport aux autres instruments : sa simplicité. Un piano est constitué de 88 notes mais dans notre théorie musicale il n’existe que sept notes différentes, douze si on compte les demi-tons. Un piano se présente donc comme une répétition de ces quelques notes différentes avec une hauteur de son différente à chaque changement d’octave.

De plus, les notes sont « rangées dans l’ordre ». La gamme de do majeur composée de « Do », « Ré », « Mi », « Fa », « Sol », « La », « Si » se retrouve facilement sur un piano. Un jeune apprenant pourra facilement repérer les notes tout en apprenant le solfège. Si l’exercice est de constituer la gamme ascendante de do majeur il lui suffira simplement de repérer le « do » et de jouer toutes les notes blanches suivant ce do jusqu’à atteindre le do de l’octave supérieur : c’est-à-dire huit notes au total.

Le piano peut donc constituer un support de travail et d’apprentissage pour le solfège. Certains exercices très intéressants demandent à l’apprenant de lire des notes et de les jouer sur le piano au même moment. Le solfège rythmique qui considère plusieurs longueurs de notes et de pauses trouve tout son intérêt lorsqu’il est joué.

L’importance de la théorie musicale

Si le solfège est important, les autres aspects de théorie musicale le sont tout autant. Même le plus grand des improvisateurs, qu’il soit jazzman ou rattaché à un courant postmoderniste ou atonal, connaît extrêmement bien la théorie musicale. C’est justement parce qu’il maîtrise la théorie musicale qu’il peut s’en détacher.

De fait, tous les instruments sont concernés par le solfège et la théorie musicale : le piano, les instruments à cordes, à vent et même les percussions. Le solfège et la théorie musicale aident l’interprète, le compositeur ou l’improvisateur dans l’exercice de son art.

Attachment

les instruments pour apprendre le solfège

Leave a Comment