Alain Duménil : le magnat de la finance et du luxe

 

Chaque année, l’on découvre des hommes d’affaires uniques qui se révèlent comme hors standard. En France, Alain Duménil fait partie de ce genre. Cet homme d’affaires très convoité est l’exemple type de la réussite et de l’innovation. Il fait partie des 500 plus grandes fortunes de France et possède un parcours unique depuis la prise de l’entreprise de son père jusqu’à nos jours.

Alain Duménil : un homme aux multiples casquettes

Alain Duménil a commencé à peaufiner ces talents d’hommes d’affaires depuis sa tendre jeunesse. Depuis ses 26 ans, ce dernier enchaine les réussites.

La banque Duménil-Leblé

C’est sa première grande réussite. Avec l’aide de l’expert en finance Jacques Letertre, il parvient à réaliser de très grands exploits. Avec un chiffre d’affaires multiplié par 50, une réputation de « pourfendeur de l’establishment des affaires », de nombreux partenariats et une entrée en bourse, le magnat de la finance et du luxe a su se construire une incroyable notoriété. Une fois le secteur de la finance complètement conquis, A. Duménil se lance dans le monde de l’immobilier et du luxe.

Du secteur de l’immobilier au secteur du luxe

Constamment en quête de nouveaux challenges et de nouvelles opportunités, Alain Duménil se lance en 1991 dans l’immobilier. Il crée à cet effet Acanthe Développement la même année et achète des bureaux, commerces, logements et hôtels. Puis en 2000 sa société fut introduite en bourse.

Mais en 2005, une importante restructuration est effectuée autour de la stratégie dans l’optique de réorienter les opérations de la société dans l’immobilier haut de gamme. Cette spécialisation dans le domaine du luxe a encore fait grimper son chiffre d’affaires, et les rumeurs évaluaient son patrimoine à 400 millions d’euros.

Toujours les années 2000, Alain D. se lance dans le secteur du luxe, mais pas dans l’immobilier cette fois. Son objectif était tout simplement de constituer un « groupe de taille intermédiaire ». Il ne s’agit pas ici d’un groupe qui va venir concurrencer les grandes marques, mais se démarquer de ces dernières. Le groupe Alliance Designers cible alors les femmes qui ont entre 40 et 50 ans qui ne sont pas forcément familiarisés avec les nouveaux looks et tendances. Le but ici est de rester dans la sobriété et la distinction.

Le secteur aéronautique

Alain Duménil a également investi dans le secteur de l’industrie. Le groupe AD industrie fait partie de ses créations. Il s’est alors spécialisé dans le secteur de la défense, de l’énergie et de l’aéronautique notamment la sous-traitance auprès des motoristes. L’ingénierie mécanique et hydraulique n’a plus aucun secret pour cette société.

Alain Duménil : un mécène très discret

Amateur incontesté de l’art et de la littérature, Alain D. possède une maison d’édition indépendante. Il a également créé en 2007 un prix littéraire (le prix Duménil) d’une valeur de 60 000 euros qui récompense chaque année l’ouvrage d’un auteur français. Côté presse, A. Duménil est copropriétaire majoritaire du groupe de presse Agefi SA. Il a aussi fait paraitre plusieurs œuvres écrites par ses soins.

Attachment

Alain Duménil

Leave a Comment