Devenir trader indépendant : les étapes à suivre

Pour comprendre le métier de trader, il faut d’abord savoir ce qu’est une salle de marché. Rappelons qu’à l’origine, le rôle d’une banque dit de « désintermédiation » est la mise à disposition a priori gratuite se son expertise au service de ses clients. Alors comment réalise-elle des profits ? C’est que parallèlement une banque utilise son expertise pour son propre compte. Tous les profits proviennent de la volatilité des actifs financiers, qu’on appelle plus simplement le risque. C’est en prenant des risques que la banque gagne de l’argent. Le rôle du trader est là. Il a deux fonctions principales, qu’il peut exercer simultanément ou non : gérer le risque et spéculer. Ces deux rôles traversent toute sa profession et selon le dosage respectif de l’un ou l’autre, il portera différents noms.

Le risque de crédit :

Le risque naît de la probabilité d’une entreprise ou d’un Etat à faire défaut sur sa dette. Le produit traité est similaire à une assurance qui protège son acheteur d’un défaut éventuel, c’est-à-dire d’un évènement qui ferait que l’entreprise ou l’Etat se verrait dans l’incapacité d’honorer sa dette. L’acheteur de cette assurance est donc une personne qui possède une créance sur l’entreprise ou l’Etat concerné. Le trader comme https://aryatrading.com/ donne un prix à cette assurance en fonction du risque encouru. Par exemple la Russie a plus de chance de faire défaut que les USA donc l’assurance sur sa dette est plus chère. Ensuite, en fonction des conditions économiques ou politiques, le prix de l’assurance varie. On dit que la « qualité de crédit » varie. Et selon le prix auquel l’assurance a été vendue ou achetée, le trader réalise une perte ou un gain. Ces produits sont les plus récents sur le marché et sont ceux qui se développent le plus vite. Ce sont aussi ceux qui ont le plus d’avenir.

Leave a Comment