Tout savoir sur les matériels du couvreur

Le couvreur est un professionnel qui s’est spécialisé dans la construction et la rénovation de votre toiture. Il est compétent pour faire des travaux sur tous types de toitures, et il maitrise chacun des matériaux utilisés pour la couverture comme le zinc, les tuiles, les ardoises, etc. Mais pour aboutir à un résultat de qualité, l’artisan doit détenir les bons matériels notamment les outils de bases que doivent posséder tous les couvreurs. Ensuite, il y a les matériels de sécurités exigés par le métier. Et enfin, les outils spécifiques pour chaque type de toitures.

Les outillages de base

Un professionnel expérimenté comme ce couvreur en Savoie ne se sépare jamais de ses outils. Etant un vrai professionnel, il se doit d’être toujours prêt à intervenir. Ainsi, il aura toujours besoin de ses matériels à proximité. Voici quelques outils dont il se sert principalement : Le marteau, le tire-clou, l’enclume du couvreur, l’équerre et la fausse équerre, le cordeau ainsi que la guillotine en coupe rapide. Mais ce n’est qu’une liste non exhaustive. Chacun d’eux joue un rôle important dans la réalisation d’une rénovation de toiture. En guise d’exemple, le marteau de charpentier et le l’enclume du couvreur servent à tailler les ardoises de façon droite et courbée. Le cordeau est indispensable pour tracer une ligne permettent de bien placer les crochets de gouttière.

Les matériels et équipements de sécurité

Avant de commencer les travaux, le couvreur doit commencer par l’installation de l’échafaudage. Il permet de protéger l’artisan, en diminuant les risques de chutes pendant la réalisation des travaux. Dans certains cas, il va devoir installer un échafaudage suspendu. Mais cette solution ne peut être envisageable qu’en cas d’impossibilité de mise en place d’un échafaudage sur pied.

Les échelles de toits sont très utilisées pour faciliter le déplacement du couvreur sur le toit. Ce dernier étant en pente pour la plupart du temps, l’échelle facilite la montée et la descente de l’artisan sur toute la superficie du toit. L’échelle peut être fabriquée en bois ou en aluminium. Elle doit être accompagnée d’un stabilisateur d’échelle fixé sur sa base afin de renforcer sa stabilisation. Ainsi le couvreur peut travailler en toute sécurité.

À tous ces matériels s’ajoutent les équipements personnels de sécurités composés de casques de chantiers, des protections auditives, oculaires, et respiratoires. Le port de gants est des chaussures de protections est obligatoire. Enfin, il doit être équipé de vêtements professionnels ainsi que tous les dispositifs anti-chutes comme les harnais de sécurités ou des cordes et de lignes de vies, etc.

Les outils spécifiques

Le couvreur est amené à poser différents types de matériaux de couvertures comme les tuiles, l’ardoise ou encore le zinc. Ainsi il doit posséder les outils spécifiques à chaque matériau qu’il va utiliser.

Pour la manipulation de l’ardoise, il faut la pince à ardoise pour pouvoir la découper sans la détruire ; la poinçonneuse est utilisée pour la perforer, et l’enclume du couvreur permet une taille des ardoises, soit droitement soit courbée.

Pour plier le zinc et le cuivre, il faut une plieuse à zinc. Cet outil est nécessaire sur une toiture arrondie ou sur une couverture à tasseau.  La griffe à zinc est un outil spécifique à ce matériau. Il permet de créer une ligne de fragilisation sur les feuilles de zinc pour pouvoir les découper ou les plier facilement. Grâce à sa précision, cet outil permettra de faire une découpe et un pliage sans faute ni bavure.

Le couvreur utilise les tenailles pour tuiles pour la découpe de ce matériau.  Fabriqué en acier trempé, il sert exclusivement à la découpe d’une tuile.

Attachment

Tout savoir sur les matériels du couvreur

Leave a Comment