Tourisme dentaire et covid-19 : les cliniques dentaires ouvertes aux patients

Faire du tourisme dentaire est la meilleure manière d’économiser jusqu’à 60% sur ses soins dentaires. Sauf qu’aujourd’hui, à cause de la propagation du Covid-19, la majorité des meilleures destinations du tourisme dentaire en Europe ont dû fermer leurs frontières aux patients transfrontaliers français. Seules les cliniques dentaires en Moldavie acceptent de recevoir des patients dentaires étrangers en ce moment. Alors si vous décidez de recevoir vos soins dentaires l’étranger, il est peut-être temps de trouver une clinique dentaire en Moldavie pour réaliser les soins et les traitements dentaires dont vous avez besoin.

Les destinations phares du tourisme dentaire ferment leurs portes aux patients français

Les nouvelles restrictions d’entrée aux pays pour les destinations majeures du tourisme dentaire en Europe ont été mises à jour à partir du 31 mars 2021. Et malheureusement, les nouvelles ne jouent pas à la faveur des professionnels du tourisme, encore moins des patients transfrontaliers français.

La Hongrie limite les déplacements depuis la France

Afin de ralentir la progression de l’épidémie, la Hongrie a décidé de fermer leurs frontières aux touristes venant de France. Il est en effet impossible aux patients Français de voyager en Hongrie pour recevoir les soins dont ils ont besoin. Et jusqu’à nouvel ordre, tout déplacement international depuis et vers la Hongrie est alors strictement encadré. Les frontières hongroises sont alors fermées aux étrangers, quelle que soit leur provenance. Il est donc impossible pour les patients dentaires de partir en Hongrie pour recevoir leurs soins dentaires. En effet, tout voyage relatif au tourisme dentaire vers la Hongrie doit être reporté à une date antérieure.

Le Portugal : isolement obligatoire de 14 jours pour les patients français

À partir du 31 mars 2021, tous les patients Français en voyage médical au Portugal sont contraints de passer par une quarantaine prophylactique obligatoire de 14 jours. Le Portugal a alors limité les conditions d’entrée au pays afin de freiner la propagation de l’épidémie. Pour les patients français, il est possible d’entrer au Portugal pour des soins dentaires à condition d’observer une quarantaine de 14 jours obligatoire dans un établissement désigné par les autorités de santé portugaises. Le secteur du tourisme dentaire serait donc le plus touché par cette nouvelle restriction. Le contrôle pour les voyageurs venant de la France vient d’être renforcé : présentation d’un test PCR négatif de moins de 72h obligatoire sauf pour les enfants de moins de deux ans, et isolement prophylactique de 14 jours.

L’Espagne interdit tout voyage touristique depuis la France

L’État espagnol interdit fortement tout déplacement lié au tourisme depuis la France. Les passagers qui doivent se rendre en Espagne par voie aérienne doivent remplir un formulaire personnel qui est non transférable. Dès que le voyageur a fini de complété et de signe ledit formulaire, il reçoit un QR code correspondant à son voyage qui lui est nécessaire pour pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire. Un test PCR négatif qui date de moins de 72h est également nécessaire pour pouvoir franchir les frontières espagnoles. Cette nouvelle restriction a été mise en vigueur depuis le 30 mars 2021.

La Moldavie reste ouverte pour les patients dentaires

Malgré la progression de l’épidémie en Europe, surtout en France, la Moldavie continue de recevoir des patients dentaires en provenance de France. Tous ceux qui ont un rendez-vous dentaire dans une clinique dentaire moldave sont alors pris en charge comme convenu lors de la confirmation de leur devis dentaire par l’agence de tourisme dentaire en charge de l’organisation et de la coordination de leur séjour dentaire en Moldavie. Toutefois, il est nécessaire de préciser que des conditions sont à remplir afin de pouvoir entrer en territoire moldave pour recevoir des soins dentaires. Toutes les personnes entrant en République moldave doivent remplir une fiche épidémiologique dans laquelle elles acceptent de respecter un auto-isolement de 14 jours dans un lieu déterminé sauf pour les personnes qui n’ont pas de signes d’infection ni de fièvre et qui ont une pièce justificative de leur séjour sanitaire. C’est-à-dire que les patients français voyageant en Moldavie pour des soins dentaires peuvent entrer librement au pays seulement en présentant une pièce justificative émanant de la clinique dentaire en charge de leurs soins dentaires.

Attachment

Moldavie

Leave a Comment