Qui prend en charge la recherche de fuite ?

La recherche de fuite est indispensable pour détecter d’où provient une fuite d’eau cachée que ce soit dans les murs, les sols, les terrasses ou encore dans les piscines. Une fuite d’eau peut survenir également dans un appartement, chez un voisin ou au niveau des canalisations communes.

Dans tous les cas, il est recommandé toujours de faire appel à un plombier professionnel pour établir une recherche de fuite. Mais il faut savoir que cette prestation est payante.  Qui alors prend en charge la recherche fuite : est-ce que  le propriétaire, le locataire, le syndic de copropriété ou l’assurance habitation ?

Est-ce que l’assurance prend en charge la recherche fuite ?

Certains contrats d’assurance habitation proposent un garantie recherche de fuite qui est indiquée dans les conditions particulières et générales. En cas d’un dégât d’eau qui requiert une recherche de fuite, vous aurez le droit à une franchise de prise en charge spécifique en fonction des clauses de votre contrat d’habitation.

Alors qui doit payer l’intervention de recherche de fuite ?

Selon la situation, une recherche de fuite d’eau Paris  peut être réalisée à la demande de la victime du dégât d’eau (propriétaire ou locataire), du syndic de l’immeuble, du bailleur afin de pouvoir repérer avec précision l’origine des fuites d’eau.

Toutefois, il n’est pas toujours évident d’identifier la personne qui doit payer le plombier qui va procéder à la recherche fuite car la prise en charge de ce genre de prestation dépend de l’origine du dégât et de ses causes. En effet, si la fuite se situe dans les parties communes,  la copropriété devra supporter le coût de la recherche de fuite. Par contre, si l’origine du dégât est localisée dans les parties privatives, c’est le propriétaire qui devra assumer les frais de recherche.

Dans le cas où la fuite est survenue suite à un mauvais entretien incombant au locataire (par exemple changement d’un joint usé), c’est à lui des payer le devis de la recherche de fuite.

Comment réagir en cas de fuite d’eau ?

Si vous êtes face à une fuite d’eau, vous devrez tout d’abord, prévenir les voisins et le syndic puis informer  votre assurance pour bénéficier d’une indemnisation. Par la suite, vous devrez remplir une déclaration de dégâts des eaux et transmettre un constat amiable « dégâts des eaux » dans un délai de cinq jours suivant l’ouverture de votre dossier.

Si vous subissez un dégât des eaux dans votre appartement, vous pouvez vérifier vous-même son origine en regardant les robinets et particulièrement les joints. En effets, les joints peuvent s’user avec le temps et engendrer l’écoulement de l’eau. Des fuites d’eau peuvent survenir aussi au niveau des toilettes, d’une chaudière ou encore dans chauffe-eau.

Si vous ne parvenez pas à détecter d’où provient le dégât d’eau, il est important de contacter un professionnel pour établir une recherche de fuite d’eau Paris 1. En attendant l’arrivée des secours, fermez sans attendre votre robinet d’arrivée d’eau. Si la fuite est importante, pensez à couper l’électricité.

Recherche de fuite d’eau : est-il nécessaire d’établir un constat amiable ?

Si vous vous retrouvez face à un dégât des eaux, vous devrez  remplir un constat amiable « dégât des eaux ». En cas de fuite d’eau cachée (encastrée ou enterrée), une recherche de fuite s’impose afin de déterminer avec précision les causes et d’identifier la responsabilité  de chacun dans ce sinistre. Cela est important pour connaitre si le dégât des eaux provient des parties privatives ou communes.

En fonction des résultats obtenus de la recherche de fuite, le plombier est appelé à rédiger un devis détaillé et un rapport d’intervention qui seront transmis à la compagnie d’assurance, pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation.

Attachment

recherche de fuite recherche fuite

Leave a Comment