Quels sont les différents types d’échangeur thermique ?

L’échangeur thermique est un élément qui assure le transfert de chaleur entre deux fluides sans les mélanger. Autrement dit, c’est un échangeur de chaleur qui sert à faire fonctionner un appareil correctement. De ce fait, il constitue un composant crucial pour les systèmes de chauffage, de climatisation et de réfrigération. Le marché propose un grand nombre de modèles d’échangeur thermique pouvant être utilisé dans différents domaines. Découvrez dans cet article quels sont les différents types ainsi que leur fonctionnement.

Les principales technologies utilisées

Un échangeur thermique fonctionne généralement grâce à deux dispositifs dont les plaques et les tubes. Ce sont les principales technologies utilisées pour les systèmes d’eau chaude et de chauffage des logements. Ce sont également les plus courants, mais il en existe d’autres. Il est possible de trouver un modèle à ailettes, à bloc ou à spirales.

Par ailleurs, notez aussi que cet équipement peut fonctionner grâce à plusieurs types de fluide. Entre autres, l’eau, la vapeur, l’huile, et l’air. Dans ce cas, vous pouvez trouver les échangeurs thermiques suivants :

  • Eau/eau
  • Vapeur d’eau/eau
  • Huile/eau
  • Eau/air
  • Huile/air
  • Air/air

L’échangeur thermique à plaques

Comme l’indique son nom, ce modèle dispose de plaques de chaque côté. Ces éléments servent alors à assurer le déplacement des fluides de façon ondulée. Il s’agit d’un échangeur thermique très performant et très prisé. On le trouve principalement dans les climatisations, les réfrigérateurs et dans les chaudières, pour la production d’eau chaude sanitaire.

La plaque de cet appareil peut être à joint, soudée, brasée ou assemblée par fusion. Dans tous les cas, il est indispensable que chaque plaque assure une étanchéité maximale pour éviter le mélange des fluides. Notamment parce que c’est elle qui va servir de conducteur de chaleur pour l’appareil avec lequel elle est associée. Enfin, l’échangeur thermique à plaque peut disposer d’un système eau/eau ou air/air, comme dans le cas des VMC double flux        .

L’échangeur thermique tubulaire

C’est un modèle composé par plusieurs tubes placés dans une calandre. L’échangeur thermique tubulaire ou multitubulaire a souvent tendance à être encombrant. De fait, il ne convient pas exactement aux installations domestiques. On l’utilise plutôt dans les installations puissantes comme dans les tours de refroidissement des centrales nucléaires. D’ailleurs, c’est le type d’échangeur thermique employé dans ce type d’installation en France.

Dans la même catégorie des échangeurs thermiques tubulaires, on trouve le modèle en forme de serpentin. Ce dernier se compose d’un tube immergé dans l’eau. Le fluide primaire va alors circuler dans le serpentin pour réchauffer le second dans lequel le tube est immergé. Ce système se trouve habituellement dans les ballons tampon dotés d’un échangeur ou dans les climatiseurs.

Les autres types d’échangeurs thermiques

Outre les modèles à plaques et tubulaires, l’échangeur thermique se décline également en plusieurs autres versions. En effet, il existe des produits qui sont destinés à des utilisations bien particulières. Dans la majorité des cas, ils sont réservés au milieu de l’industrie. En principe, il en existe deux dont :

  • L’échangeur à bloc ou à micro-canaux qui est destiné aux unités extérieures des pompes à chaleur ;
  • L’échangeur à ailettes qui fait fonctionner les radiateurs des voitures.

Si vous recherchez un échangeur thermique de qualité, il est préconisé de faire appel à un professionnel dans le domaine. Comme Brink Climate Systems, une société spécialisée peut vous assurer la meilleure qualité et performance.

Attachment

heating-706945_1280

Leave a Comment