Les dangers de pollution de la vie domestique

En général, des milliards de personnes contribuent à la pollution de notre atmosphère sans savoir les méfaits de leurs activités dans la vie quotidienne. La pollution extérieure est très médiatisée, mais en ce qui concerne la pollution domestique, elle est assez méconnue du public. Or, chaque individu reste en moyenne 14h dans un bâtiment. De par son nom, la pollution domestique définit l’ensemble des substances nocives auxquelles on s’expose chez soi, dans les locaux de travail ou dans les espaces publics.

1 – Les principales sources de pollutions domestiques

Il existe plusieurs facteurs de pollution qui mettent en péril notre santé dans la vie quotidienne particulièrement les divers équipements ménagers.

      Chaque domicile utilise en général des appareils à combustion comme le réchaud à gaz, la chaudière à gaz et la cuisinière. Sachez que ceux-ci produisent du monoxyde de carbone, de l’ozone ou de dioxyde d’azote.

      On n’échappe guère aussi à nos mauvaises habitudes comme le tabagisme, l’élevage des animaux domestiques, l’utilisation des produits ménagers. Le bricolage pendant les travaux est aussi nocif que la manque d’aération qui favorise le développement des moisissures.

      Par ailleurs, même dans la construction des bâtiments, l’usage des matériaux qui ont servi à l’isolation peuvent contenir du plomb, des fibres minérales et des composés organiques volatils.

Heureusement, il existe différentes façons de se débarrasser de la pollution intérieure comme l’acquisition d’une plante dépolluante à la maison. Pour avoir plus d’informations à ce sujet, c’est par ici.

2 – Les catégories des polluants domestiques

  • Les principaux polluants biologiques sont la moisissure, les animaux domestiques (chiens, chats) et les acariens.
  • Les principaux polluants physiques par contre sont les fibres minérales artificielles qui regroupent l’ensemble de fibres chimiques comme les laines minérales, les filaments de verre continus et les fibres de verre à usage spécial. Il y a aussi les fibres minérales naturelles qui sont d’origine animale ou végétale. On utilise souvent des fibres de coton, du sisal, du jute ou du coco.
  • Enfin, il y a les polluants chimiques tels que le COV ou composants organiques volatils, le monoxyde de carbone, les particules, l’oxyde d’azote, les pesticides et bien d’autres encore.

3 – Les principaux polluants domestiques

La fumée de tabac, le plomb, les fibres minérales, les particules, les moisissures, les allergènes, les composés organiques sont les principaux polluants domestiques qui dégagent tous des effets néfastes sur la santé.

4 – Effet sur la santé de quelques principaux polluants domestiques

  • Fumée de tabac

Sachez qu’une fumée de tabac contient jusqu’à 4000 substances toxiques. Non seulement, elle est cancérigène pour le fumeur mais également pour son entourage qu’on appelle le « tabagisme passif ».

De plus, le tabac dégage des substances irritantes et du monoxyde de carbone lors de sa combustion. Tout ceci peut provoquer les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires, la dégradation voire même la destruction des organes des voies respiratoires.

  • Le Plomb

On en trouve principalement dans les peintures. L’accès au plomb cause le saturnisme des enfants et des adultes. Celui-ci se caractérise par le trouble neurologique ou mental, trouble physique. Plus on s’expose au plomb plus la gravité des troubles augmente.

  • Les allergènes

En général, les études montrent qu’environ 1 personne sur 4 présente des allergies. On y rencontre plusieurs sources tels que les animaux domestiques, les cafards, les acariens, les moisissures.

Dans la vie quotidienne, les allergies peuvent avoir des impacts nocifs. Le manque de sommeil, la fatigue permanente, l’irritabilité sans oublier les conséquences sur la vie professionnelle.

5 – Les Moyens de prévention

Afin d’éviter que notre santé ne se dégrade, nous pouvons réduire les dangers de la pollution de la vie quotidienne. Par exemple, en diminuant petit à petit l’exposition au tabac ou la cessation de fumer dans les endroits non aérés. Le remplacement des canalisations si celle-ci est en plomb. Et enfin, éviter tout contact avec les allergènes dont vous êtes victimes.

Attachment

Leave a Comment