Conseils pratiques pour manger local

Les Français sont de plus en plus nombreux à modifier leur alimentation pour rester en bonne santé et en pleine forme. Ce que l’on consomme influe d’ailleurs énormément sur la santé de la planète. C’est la raison pour laquelle les consommateurs privilégient les produits bios et locaux proposés sur le marché. Ils y trouvent des fruits et légumes de saison en quantité et en variété impressionnantes

Aller à la rencontre des producteurs pour manger local

Pour consommer local, la première chose à faire est d’aller à la rencontre des producteurs ou agriculteurs. Beaucoup d’entre eux font en effet de la vente directe. On devient locavore quand on connaît la manière dont sont produits les aliments. Bien sûr, tout le monde n’a pas le temps de faire la tournée du maraîcher. C’est la raison pour laquelle des prestataires comme manger français ont mis en place un marché en ligne. Les consommateurs resteront toujours en relation directe avec les producteurs.

Une fois sur le site Web du prestataire, l’internaute aura le temps de trouver les meilleurs producteurs locaux dans le Var. Aussi, il pourra opter pour des produits de qualité. De plus, il bénéficiera de tarifs attractifs et d’un service de livraison rapide. Cette solution convient aux particuliers qui n’ont pas le temps de se déplacer à cause du travail ou d’autres occupations. Ils peuvent également récupérer leurs paniers à un point relais, par exemple. Ceux qui ont l’habitude de s’approvisionner auprès des épiceries doivent se renseigner sur la provenance des produits. Dans tous les cas, il est préférable de privilégier un endroit qui propose un large choix toute l’année.

Connaître ce qui est en saison et limiter les produits transformés

Pour suivre ce nouveau mode de consommation, il est également important de savoir quand acheter les fruits et légumes. Le fait de connaître la saison idéale permet de consommer des produits frais. À noter que les aliments, comme les pommes de terre, les pommes, les rutabagas, etc., sont accessibles tout au long de l’année. Cependant, ils ont une saison de cueillette spécifique durant laquelle ils sont à leur maximum de fraîcheur. Durant cette période, les consommateurs profiteront de tarifs moins chers. Les adeptes de tomates, par exemple, n’en trouveront pas au mois de décembre. Ils peuvent toujours consommer des carottes, des choux, des courges, etc., à la place. Tout locavore devra aussi limiter la consommation de produits transformés.

Généralement, il n’est pas en connaissance des provenances des ingrédients, car ces derniers ne sont pas toujours inscrits. Le fait maison constitue la solution idéale pour connaître le lieu de provenance des produits. Avant d’acheter des aliments, il est recommandé de bien lire les étiquettes. Il ne faut pas hésiter à poser des questions au boucher, boulanger ou autre producteur pour ceux qui prennent la peine de se déplacer aux marchés. Bien que cela prenne du temps, c’est utile pour dénicher les bons produits. Il est même possible de faire pousser des légumes ou des fruits dans son jardin pour consommer responsable et redécouvrir le goût des aliments.

Attachment

Conseils pour manger local

Leave a Comment