Tout savoir sur le massage pour les femmes enceintes

La grossesse arrive toujours avec son lot de complications comprenant entre autres les crampes, le mal de dos et les troubles d’hormones. Les femmes enceintes cherchent ainsi les moyens d’apaiser ces sensations quelque peu désagréables. Le massage, étant une pratique saine et diversifiée, convient à la majorité. De plus, il est aussi bénéfique pour la santé du bébé que sur celle de la mère. Toujours est-il que quelques précautions doivent être prises pour leur bien.

Young pregnant woman receiving relaxing massage

Les avantages du massage prénatal pour une femme enceinte

À l’instar de tous les massages, celui dédié aux femmes enceintes consiste à soulager le corps par des frictions, de légères pressions et des effleurages. La durée de la pratique varie selon les zones à masser. Néanmoins, la moyenne reste une heure par séance. Elle ne doit intervenir qu’au-delà du troisième mois afin d’assurer que la grossesse se passe bien.

Autrement, elle pourrait engendrer des conséquences plus ou moins graves sur le plan physique et émotionnel. Une fois arrivée au dernier trimestre, la future maman peut y recourir à deux fois par semaine.

D’ailleurs, le but du massage prénatal est de lui donner l’opportunité de mieux vivre ses derniers mois de grossesse, notamment en réduisant les tensions musculaires et les autres douleurs, y compris celles qui touchent les nerfs sciatiques. En même temps, cette action améliore le sommeil et lutte contre les vomissements et les nausées bien que ces réactions soient rares à ce stade. En dernier lieu, le massage pour les femmes enceintes les prépare à l’accouchement en stimulant les muscles concernés.

Les bienfaits pour le fœtus

Certaines femmes ne peuvent malheureusement pas passer par cette alternative. Ce cas est évoqué en présence de pertes aqueuses ou de sang. De même, le massage ne fait pas bon ménage avec le diabète et l’hypertension. Cette exception explique pourquoi les futures mères doivent s’abstenir de se faire masser lorsqu’elles ont des plaies ou des inflammations.

En outre, toute anomalie liée au col de l’utérus les empêche de profiter des avantages susmentionnés. Le fœtus s’en voit privé par la même occasion. Dans le cas contraire, il parvient à développer plus facilement ses facultés de perception grâce aux massages prénataux.

Néanmoins, s’offrir une haptonomie avec des huiles neutres permet à la mère de mieux communiquer avec son enfant. Étant donné que cette pratique n’est pas définie comme étant un massage à proprement parler, elle peut être effectuée avec l’autre parent.

 

Attachment

Young pregnant woman receiving relaxing massage

Leave a Comment