Comment bien installer un carrelage intérieur ?

Pour le recouvrement du sol lors de la construction d’une maison ou d’un bâtiment, le carrelage s’avère une solution intéressante que choisi les nouveaux habitants de la demeure. Elle servira ainsi à recouvrir le sol ou les murs de la salle de bain, la salle de séjour, ainsi que la cuisine. La pose de ce type de revêtement est assez simple. Toutefois, pour réussir une telle installation, il faut un support préparé, et les poseurs doivent connaitre la procédure de la marche, afin de ne pas se confronter aux erreurs. Dans cet article, il s’agira d’expliquer comment installer un carrelage intérieur de la meilleure des façons.

carrelage intérieur

Le choix minutieux d’un carrelage d’intérieur

Avant la réalisation des travaux d’installation d’un carrelage d’intérieur, le constructeur en charge de la maison a le devoir de faire le bon choix du matériau adapté. Certains types de carreaux ne sont pas recommandés pour une pose au sol. Pour illustrer un peu nos dires, l’expérience à prouver que la pose des carreaux en faïence au sol est une chose proscrite, étant donné que l’email qui sert au recouvrement de ce dernier est fragile et imperméable uniquement sur le côté face. En dehors de l’adaptation, les carreaux doivent aussi être d’une qualité irréprochable, sans compter qu’ils doivent être caractérisé par une bonne résistance, robustesse et d’un aspect convivial. Pour trouver votre bonheur, nous vous conseillons ce magasin de carrelage.

 

Avoir à disposition le nombre exact de carreaux

Avant même de commencer la pose du carrelage d’intérieur, assurez-vous d’avoir à disposition l’entièreté du nombre de carreaux qui sont nécessaire à tout le recouvrement du sol que vous voulez faire. En effet, il ne serait pas judicieux d’arrêter un tel travail à mi-chemin simplement par manque de matériaux. Nous vous conseillons de faire un calepinage qui consiste à réaliser un plan de pose incluant le sens et les motifs de pose de votre revêtement de sol. Toujours dans cette logique de prescription, tenez compte de la taille des joints, soit environ 5 mm pour des carreaux de 60 * 60 cm, et de la marge de 10 % pour les éventuelles casses.

 

Une bonne organisation de la pose du carrelage

Nous y sommes presque. Maintenant que vous êtes prêt à poser le carrelage au sol, veuillez commencer le travail au fond de la pièce ou au centre. C’est une technique infaillible qui permet d’avoir des résultats optimaux. S’il s’avère qu’il y est des carreaux coupés, posez-les dans les coins moins visibles. En avançant dans vos travaux, vérifiez régulièrement la planéité et l’équerrage de votre installation à l’aide d’un niveau et une règle de maçon. Effectuez la pose de votre carrelage par petites parcelles (le mètre carré si nécessaire), afin d’éviter le séchage préalable de la colle.

 

Le nettoyage de la surface carrelée

A chaque joint posé au moment de l’installation du carrelage d’intérieur, raclez rapidement le surplus de montier-joint ainsi que les traces blanches à l’aide d’une éponge humide. Une technique assez efficace utilisée par les bricoleurs est l’usage du vinaigre blanc dilué dans de l’eau. Elle pourra ainsi éliminer la laitance, voile blanc formé sur la surface du carrelage, et engendré par les remontées de ciment. L’ensemble de ses techniques vous garantira une bonne pose de votre carrelage au sol.

Attachment

carrelage intérieur

Leave a Comment