Comment effectuer les travaux d’élagage d’un arbre près de lignes électriques?

Au fil de son développement, la cime et les branches d’un arbre peuvent venir toucher les lignes électriques si celle-ci se trouve à proximité. C’est une situation potentiellement dangereuse sur laquelle on doit rapidement intervenir. Pour cela, il est alors nécessaire de procéder à un élagage. Cette opération permet de réduire la hauteur de la cime, et l’envergure des branches tout en préservant la santé de l’arbre. Cependant, quelques précautions doivent être prises pour faire des travaux en toute sécurité. Voyons dans cet article comment procéder à un élagage d’arbre à proximité de lignes électriques aériennes, et quelles sont les démarches préalables à remplir avant de les entamer.

Remplir les démarches administratives

Avant de procéder aux travaux d’élagage proprement dits, il est nécessaire de faire appel à un élagueur expérimenté comme sur ce site : https://www.elagage-abattage-02.fr/ pour diagnostiquer l’arbre et évaluer les dangers liés à l’élagage. Ce professionnel peut déterminer si les travaux sont soumis à aux réglementations qui régissent les travaux à proximité des câbles électriques.

Mais, il faut savoir que le code rural fait une distinction sur les responsabilités du propriétaire de l’arbre et du concessionnaire du réseau électrique selon la présence de l’arbre avant ou après la pose de la ligne. En effet, si l’arbre était déjà présent avant que la ligne électrique n’ait été posée, c’est au gestionnaire du réseau de prendre en charge les travaux d’entretien et l’élagage des arbres sur votre terrain. Dans le cas contraire, il incombe au propriétaire de l’arbre planté sur la zone de déboisement après l’installation de la ligne de se charger des travaux. Le propriétaire est alors responsable d’élaguer par ses propres moyens, ou parfois se charger seulement du cout des travaux effectués par le prestataire du gestionnaire de réseau.

Il est à noter que des démarches administratives sont à remplir pour effectuer les travaux d’élagage. Il est par exemple obligatoire de remplir une DT-DITC (Déclaration de projet de Travaux – Déclaration d’Intention de Commencement de travaux) auprès du gestionnaire ou en ligne sur son site. Comme ces travaux sont assez délicats et nécessitent parfois de couper l’alimentation de la ligne en électricité, une déclaration et une demande d’autorisation peuvent être obligatoires auprès de la commune. Faire appel à un élagueur expérimenté est conseillé pour vous aider dans le remplissage et l’obtention de ces autorisations de travaux.

Procéder à la taille de l’arbre

Pour ce genre d’opération, une bonne préparation ainsi que des matériels spécifiques sont requis. Il est primordial d’éviter une électrocution en formant un arc électrique. Le port d’équipement de protection individuel isolant peut être obligatoire. Un élagueur peut par exemple utiliser des cordes, des sangles ou des chaines pour sécuriser les troncs et les branches taillés. Il peut aussi s’équiper d’une tronçonneuse d’élagage muni d’une perche ou d’une rallonge pour couper à bonne distance des câbles électriques. Parfois, un lamier est idéal et permet d’atteindre facilement les branches en hauteur sans s’exposer davantage. Ainsi dégager la zone d’élagage est important pour éviter des accidents.

De plus, l’élagueur doit prendre en compte la distance obligatoire de l’arbre variant en fonction du type de ligne électrique à proximité, que ce soit une ligne isolée ou non, à isolateurs rigides ou suspendus, à basse ou haute tension. Il doit ainsi apte à suivre les consignes données par le gestionnaire de la ligne.

Attachment

elagage

Leave a Comment