Quel parcours universitaire pour être médecin ?

Le métier de médecin fait rêver beaucoup d’étudiants. Cependant, le chemin est long avant de pouvoir enfiler la blouse blanche et travailler dans son propre cabinet… Quel est le parcours universitaire pour devenir médecin ? Quelles sont les différentes étapes ? Les difficultés à surmonter ?

De longues études et des concours à réussir

La première étape consiste à réussir la PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé), qui donne accès à tous les métiers de la santé. Cette première année se termine par un concours très sélectif. Les étudiants ont davantage de chances de réussir avec un bac scientifique et une prépa (du type de cette prépa PACES à Lyon). Les étudiants ayant réussi à entrer dans le numerus closus (et donc ayant réussi le concours) peuvent continuer des études de médecine générale, mais également des études de pharmacie, de sage-femme, d’odontologie, de kinésithérapie…

Pour ceux qui choisissent le parcours « médecine générale » à la suite de cette première année, les étudiants s’engagent pour 6 années d’études, pendant lesquelles les étudiants alternent entre des cours à la faculté et des stages pratiques. A la fin de la 6e année ont lieu les Epreuves Classantes Nationales (ECN), qui débouche sur l’internat : 3 ans pour les généralistes et 4 à 5 ans pour les autres spécialités. Il existe plusieurs spécialités que l’on peut choisir à l’issue de la sixième année : la dermatologie (maladies de la peau), la chirurgie viscérale, la médecine générale, l’ophtalmologie, la radiologie, la neurochirurgie… A la fin de l’Internat, les étudiants décrochent un DES (Diplôme d’Études Spécialisées), qui se structure en alternant des enseignements généraux et spécifiques avec des formations pratiques, c’est-à-dire des stages dans divers services.

Le parcours universitaire est donc très long et impose une grosse charge de travail pour les étudiants. C’est pourquoi il vaut mieux se renseigner avant sur ce que les études de médecine impliquent.

A quoi faut-il s’attendre ?

Les études de médecine demandent beaucoup de détermination. Il faut vouloir faire ce métier par vocation, par passion. Il faut être prêt à fournir une grande quantité de travail, surtout en première année et en sixième année, puis également en internat pour ceux qui arrivent à aller jusque là. L’année de PACES notamment, impose aux étudiants de peu sortir et de passer leurs soirées dans leurs révisions. Comme pour toutes les filières d’études, certaines périodes sont plus agréables que d’autres, mais lorsque l’on souhaite réellement devenir médecin, cela vaut la peine de s’accrocher !

Attachment

Article 1

Leave a Comment