Que faire de ses bijoux d’occasion ?

Quand il s’agit de bijoux, et en particulier de colliers, il est parfois difficile de trouver son idéal du premier coup. On écume les sites, on essaie de se remémorer toutes les boutiques que l’on a pu croiser… Plus on cherche et plus notre cerveau s’embrouille. Tout se ressemble, les bijoutiers « grand public » suivant tous les mêmes tendances.

Que faire de ses bijoux d'occasion

C’est là où le marché de la seconde main entre en jeu. Vous aviez flashé sur un collier avec un pendentif coquillage l’an dernier, mais il n’était pas dans votre budget à ce moment, et il a désormais été remplacé par une nouvelle collection ?

Pas de panique ! Quelqu’un cherche peut-être à s’en débarrasser, et à un prix intéressant !

Et à l’inverse, peut-être que cette personne qui regrette son achat, c’est vous ?

 

Où dénicher / revendre des bijoux d’occasion ?

Il existe deux supports principaux : En ligne, et en magasin.

En ligne

Nombreux sont les sites qui vous offrent la possibilité de revendre et acheter d’anciens objets en tous genres. Les plus connus étant Ebay, Leboncoin, Priceminister, Etsy et même Amazon. Leboncoin a un avantage que les autres n’ont pas : vous ne paierez aucun frais pour votre vente, ni pour votre achat. Mais il faudra convenir d’un rendez-vous avec votre acheteur / vendeur. En cas d’arnaque, pas de garantie ! Il faut donc être sur ses gardes en permanence et bien vérifier l’objet avant de donner son billet, et dans le cas où vous êtes la vendeuse, ne pas envoyer sans avoir bien reçu l’argent avant si vous optez pour un envoi…

 

Il existe également des sites spécialisés dans la mode tels que Vinted, Vide-Dressing, Vestiaire Collective… Ces sites prennent des frais, parfois considérables, imputés à l’acheteur ou au vendeur. Pensez donc à bien vous renseigner, lire les petites lignes, et calculer si ça vaut vraiment le coup ! Nombreuses sont les vendeuses qui revendent des bijoux reçus en cadeau dans des magazines, ou à des prix équivalents de celui du neuf.

Le gros avantage de ces sites est qu’ils regroupent des passionnées de mode, et que vous aurez bien plus de chance de dénicher votre saint Graal ou de revendre vos bijoux.

Si vous revendez, ne vous emballez pas trop, les bijoux provenant des bijouteries de galeries commerciales se revendent bien souvent une bouchée de pain car ils sont trop communs et peu recherchés… Au contraire, les marques de grands créateurs ou les collections limitées partent parfois en quelques secondes !

Ici encore, attention aux arnaques ! Pensez à bien regarder les photos, lire attentivement la description, et poser toutes vos questions.

 

En magasin

 

Certaines bijouteries acceptent de reprendre vos anciens bijoux, bien souvent en échange d’un bon d’achat. Cette solution peut être idéale si vous êtes un fidèle client et que vous avez prévu de racheter un bijou.

Vous pouvez également vous tourner vers des boutiques de rachat d’or, bien évidemment, si vos bijoux sont en or… Ici on rachète au poids, et non pas au style, ou à l’histoire que le bijou porte. Il est important de comparer le prix que vous pourriez en tirer sur internet ou en bijouterie avant de céder vos biens. Certains acheteurs sont prêts à mettre des fortunes dans un bijou qui ne coûtait pas très cher, simplement parce qu’il est devenu rare.

Enfin, il y a les magasins qui rachètent « cash », Happy Cash, Cash Express, la Trocante… Mais ils ont bien souvent mauvaise réputation et doivent être sollicités uniquement en cas d’urgence financière. En effet, le prix de rachat est bien souvent ridiculement bas, leur but étant de se faire une marge en revendant votre objet. L’avantage : vous touchez votre argent directement, et en espèces. Pour un achat, c’est à l’inverse un très bon plan ! A vous de voir si vous cautionnez ou non ce type de marché.

Attachment

Que faire de ses bijoux d'occasion

Leave a Comment