Les spécialistes de l’audition: qui consulter?

En cas de problèmes auditifs, plusieurs spécialistes interviennent pour identifier et traiter les troubles en question.

Le médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste)

L’ORL est le médecin spécialisé dans l’étude et le traitement des pathologies des oreilles, du nez, de la gorge et de la zone de la tête et du cou. Le patient est généralement redirigé vers le médecin ORL après une consultation auprès du médecin généraliste, qui effectue un premier diagnostic. Si vous ne passez pas au préalable par votre médecin traitant, votre visite chez l’ORL ne sera pas remboursée par la Sécurité sociale.

Plusieurs types de gêne doivent vous alerter et vous amener à consulter un médecin ORL. Par exemple, en cas de douleur, perte auditive, bourdonnement ou sifflement, entre autres. Cela peut aussi concerner d’autres zones, comme le nez (sinusite, perte d’odorat, allergie, ronflement). Toutefois, il est conseillé d’effectuer des visites de contrôle régulières pour anticiper un quelconque problème. Les personnes les plus à risque en termes de problèmes ORL sont les fumeurs, les personnes qui consomment beaucoup d’alcool et celles exposées au bruit au quotidien, dans leur travail ou dans leur vie sociale.

Lors de la consultation, vous devez fournir à l’oto-rhino-laryngologiste vos antécédents personnels et familiaux (asthme, problèmes auditifs …). Le spécialiste vous interrogera sur vos symptômes, depuis quand ils se manifestent et dans quelles circonstances. Il réalise ensuite un examen de la sphère ORL (oreille, nez et gorge), qu’il complétera avec d’autres examens si nécessaire, ainsi qu’un bilan auditif en cas de perte auditive.

Si vous souffrez de perte auditive, c’est le médecin ORL qui vous délivrera l’ordonnance pour vous faire appareiller. C’est alors qu’il vous enverra vers un audioprothésiste.

Vous trouverez sur le site de ce syndicat professionnel https://www.snorl.org/members/ un annuaire des médecins spécialistes en ORL en France

L’audioprothésiste, le spécialiste des appareils auditifs

L’audioprothésiste est un technicien médical, qui prend le relais du médecin ORL pour procéder à l’appareillage auditif. Ses missions vont du conseil sur le choix de l’appareil auditif, jusqu’au suivi et à l’entretien de celui-ci.
Lors de la première visite, vous répondrez à une série de questions et passerez un examen, l’audiogramme. Tout cela permettra de déterminer la perte éventuelle d’audition, le degré de gêne subie et le type de baisse auditive. Après cet entretien, et en accord avec les prescriptions de l’ORL, l’audioprothésiste pourra vous conseiller sur le type de correction auditive le plus adapté, en donnant l’ensemble des caractéristiques de chaque modèle et son coût.

L’audiologie, une spécialité paramédicale

Il existe un autre corps de métier qui prend en charge les problèmes auditifs, il s’agit de l’audiologie. Cette spécialité se situe entre le travail de l’ORL et celui de l’audioprothésiste. En effet, l’audiologiste a deux missions. Tout d’abord, il évalue les troubles auditifs et en recherche les origines. Une fois le diagnostic établi, il va mettre en place un traitement avec différents types de solutions : solution auditive, mais aussi langage des signes, stratégies de communication… Il va également adapter l’environnement quotidien de la personne malentendante afin de minimiser les conséquences de la perte auditive.
Ce spécialiste de l’audition vous fera passer un bilan auditif complet qui permettra d’obtenir un diagnostic précis puis des solutions adaptée. Vous pouvez effectuer votre test auditif gratuitement en prenant rendez-vous sur ce site.

En France, l’audiologiste n’est pas un spécialiste reconnu par l’Etat, contrairement au Canada par exemple. Toutefois, cette profession paramédicale tend à se développer avec l’arrivée de plusieurs formations.

Comment choisir votre audioprothésiste ?

Le choix de son appareil auditif est crucial, car celui-ci vous accompagnera pendant plusieurs années, voire toute votre vie. Il en va de même pour l’audioprothésiste, car la qualité de l’appareillage auditif dépend, en partie, de ses conseils et son travail.

Les missions de l’audioprothésiste

L’audioprothésiste est un technicien médical, qui prend le relais du médecin ORL pour procéder à l’appareillage auditif. Ses missions vont du conseil sur le choix de l’appareil auditif, jusqu’au suivi et à l’entretien de celui-ci.
Lors de la première visite, vous répondrez à une série de questions et passerez un examen, l’audiogramme, qui permettra de déterminer la perte éventuelle d’audition, le degré de gêne subie et le type de baisse auditive. Après cet entretien, et en accord avec les prescriptions de l’ORL, l’audioprothésiste pourra vous conseiller sur le type de correction auditive le plus adapté, en donnant l’ensemble des caractéristiques de chaque modèle et son coût.
Lorsque vous aurez fait votre choix, l’audioprothésiste procède à la fabrication sur-mesure de l’embout qui s’insérera dans le conduit auditif et à la mise au point de l’appareil auditif. Cela passe par des tests et des réglages progressifs. Par la suite, vous serez amené à revenir régulièrement pour des étapes de suivi, pendant lesquels l’audioprothésiste mesurera l’évolution de la baisse auditive, procédera à  de nouveaux réglages et à des opérations de maintenance de l’appareil : nettoyage, changement de piles … Ainsi, l’efficacité de l’appareil auditif sera toujours optimale.

Sur quels critères choisir son audioprothésiste ?

Tout d’abord, l’audioprothésiste doit être à même de répondre à l’ensemble des questions techniques que vous vous posez. Il a des connaissances scientifiques approfondies qui lui permettent de suivre l’évolution de l’offre des appareils auditifs, qui s’enrichit régulièrement d’avancées scientifiques.

Ensuite, vous devez vous sentir dans une relation d’écoute et de confiance, écoutés et rassurés. Un bon audioprothésiste est une personne minutieuse et attentive. Il est en effet confronté au quotidien à des personnes potentiellement en souffrance avec leurs problèmes auditifs et doit donc les prendre en charge techniquement, mais aussi humainement.

Enfin, n’oubliez pas que le choix de l’appareillage auditif est important, et que vous devez être entièrement sûr de vous. C’est pourquoi, l’audioprothésiste doit vous proposer un essai gratuit (entre 15 jours et un mois) et sans engagement afin de s’assurer que l’appareil auditif choisi correspond à vos besoins.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté dans le choix de votre audioprothésiste, demandez à une personne de votre entourage ou votre médecin ORL. Il est déconseillé de changer d’audioprothésiste en cours de traitement, car le prix de l’appareil auditif comprend également un forfait de suivi et de maintenance. Toutefois, si vous décidez de changer d’appareil auditif, vous pouvez également changer d’audioprothésiste à ce moment-là.

Attachment

hearing-aid-1490115_960_720

Leave a Comment