Jose Gaydu présente les missions de l’organisation administrative

L’organisation administrative est la structure que présente chacune des institutions administratives d’un pays. Ces institutions ont à leur tour une organisation et un fonctionnement bien établis. Avant de mener à bien la fonction qui est la leur, ces institutions se doivent d’accomplir un certain nombre d’attributions. Jose Gaydu explique quelles sont alors les missions qui sont assignées à ces structures administratives.

L’organisation administrative se charge de l’application de la loi

« En plus d’être une mission, l’application de la loi constitue une obligation pour l’administration publique » dit Jose Gaydu. En effet, cette mission permet d’avoir un contrôle sur les actions de chaque institution de l’administration. Un organisme qui enfreint aux lois se trouve alors dans une posture d’illégalité. Il est alors judicieux de mettre en œuvre des lois ayant des modalités claires et précises afin de les rendre applicables dans les cas de fautes graves.

L’organisation administrative est chargée de mettre en place une police administrative

Cette mission revient à assurer le maintien de l’ordre public. Par cette mission, l’organisation administrative a donc le devoir d’assurer la sécurité et la tranquillité des administrés. En effet, cette fonction vise à instaurer l’intérêt général qui exige que les libres arbitres des particuliers n’aillent pas jusqu’à compromettre l’ordre public.

La mission s’étend également sur le plan de la salubrité publique. Par ailleurs, la mission de la police administrative vise à prévenir les administrés. Elle diffère du rôle de la police judiciaire qui est quant à elle, chargé de la répression des actes qui portent atteinte à la sûreté sociale. Cependant, il faut noter que cette différenciation n’est pas assez respectée. La police administrative intervient alors des fois pour réprimer les fauteurs de troubles.

Pour Jose Gaydu, cette fonction de l’administration s’exerce principalement par voie de prescriptions générales ou individuelles.

Les autorités qui exercent ce pouvoir de police administrative au nom du pays sont le Premier ministre sur l’ensemble du territoire national (sous réserve des pouvoirs conférés au président de la République par les articles 13 et 16 de la Constitution), le ministre de l’Intérieur et le préfet, lorsqu’il s’agit d’un département. Quant au maire, il a le pouvoir de police administrative, mais au nom de sa ville et uniquement sur son territoire.

Jose Gaydu parle du système de gestion des services publics

La gestion directe des services publics par l’administration est la mise en place et l’assurance d’un certain nombre de services importants à l’endroit du peuple. Nous avons entre autres :

  • les services de police qui émanent de l’administration de l’État
  • l’assistance sociale qui émane de l’administration départementale
  • la gestion des bâtiments scolaires assurée par les administrations municipales, départementales ou régionales et
  • l’éducation nationale assurée par l’administration centrale.

Il faut noter qu’en dehors de ces services, un contrôle est fait sur la gestion des services publics confiés à des organismes privés. Nous avons par exemple le service de l’eau qui est confié à une structure privée, mais qui fait l’objet d’un contrôle régulier par le pouvoir étatique.

L’administration intervient également dans les domaines économique et culturel, qui sont, eux aussi, sous la gestion d’une personne morale de droit privé.

En somme, l’administration dispose de trois missions principales qui sont exécutées par les différents organismes qui la composent. Toutefois, certaines structures privées sont impliquées, mais sont rigoureusement contrôlées.

Attachment

Jose Gaydu présente les missions de l'organisation administrative

Leave a Comment