Data Protection Officer : un métier innovant

Actuellement, le Data Protection Officer devient une carrière très en vogue. Beaucoup de jeunes sont intéressés par ce genre de métiers. Ce professionnel tient une place importante au sein d’une société. Il détient plusieurs rôles indispensables surtout dans la protection des données personnelles d’une compagnie.

Qu’est-ce qu’un Data Protection Officer ?

L’agent de protection des données est un individu spécialisé dans la nouvelle technologie. Il garde les différentes informations confidentielles et les patrimoines informatiques comme les logiciels de l’institution. Ce genre de métiers attire de plus en plus de personnes en ce moment. Cette activité est très innovante actuellement. Avec le règlement général sur la protection des données, recourir au service de ce professionnel est incontournable. Ainsi, chaque groupement va être obligé de recruter ce chargé des informations.

Le Data Protection Officer travaille en collaboration avec plusieurs départements au sein de l’entreprise. Il peut s’affairer avec la direction générale, le service des ressources humaines ou le marketing d’un établissement. Ce spécialiste doit être capable de connaitre le droit sur les NTIC ou les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il est obligé de posséder une énorme culture juridique. Il est également amené à effectuer la mise en conformité de l’organisme. A cet effet, le DPO doit conseiller l’administration sur les sujets proportionnels à la protection des données à caractère personnel. En savoir plus : www.dpms.eu/informations-cil-dpo-cnil.

Data Protection Officer : principale mission, formation et salaire

Le Data Protection Officer détient plusieurs missions. Ce professionnel est l’homme clé d’une entreprise qui doit garantir la protection des données personnelles d’une société. Ainsi, cet expert doit mettre toutes les informations sensibles dans un coffre-fort virtuel. Il sera le seul à connaitre l’emplacement de ces données. Si un individu veut utiliser les données personnelles d’une entreprise, il faut passer par ce spécialiste.

Concernant la formation en Data Protection Officer, plusieurs universités ou écoles d’ingénieurs proposent cette filière. De nombreuses institutions délivrent des diplômes délégués à la protection des données ou des mastères en management et protection des données à caractère personnel. La formation s’adresse à toutes les personnes intéressées par les NTIC ou les Nouvelles technologies de l’information et de la communication. Elle ne demande aucune connaissance spécifique. Toutefois, il faut être un passionné pour pouvoir suivre les cours. Une fois les études finies, la personne bénéficiera des connaissances juridiques sur la protection des données personnelles. Même si ce genre de professions est encore récent, ces spécialistes peuvent avoir un salaire mensuel entre 2500 et 4000 euros. Il est à noter que les rémunérations ne sont pas encore stabilisées. Ce détail n’est pas écrit sur la fiche de poste.

Attachment

Data Protection Officer

Leave a Comment