Astuces pour rédiger un mémoire technique efficace

Le mémoire technique est un des éléments les plus importants qui composent un appel d’offres public. Toutefois, on se rend compte que son importance est souvent minimisée par la plupart des entreprises candidates. Pourtant, c’est une des pièces sur lesquels les examinateurs se basent le plus pour attribuer le marché. Il faut dire que le mémoire technique est un document qui prend du temps et qui nécessite une solide expertise. Voici quelques astuces qui devraient vous permettre de rédiger un mémoire technique efficace.

Pourquoi le mémoire technique est-il si important ?

Pour l’attribution d’un marché public, la sélection des candidats est soumise à plusieurs règles en entrant dans le principe fondamental des marchés publics. Du coup, l’acheteur doit noter les candidats en suivant un certain barème. Par exemple, si le prix de l’offre représente environ 40% de la note globale, celle du mémoire technique va représenter environ 60%. Dès lors, l’acheteur note les différents candidats en suivant un barème bien précis. Dans ce cas précis, on constate que c’est bien le mémoire technique qui est l’élément le plus décisif dans le choix du candidat. Il est donc important de veiller à rendre à l’acheteur un mémoire technique efficace.

Quelques astuces pour réussir son mémoire technique

La rédaction d’un mémoire technique peut parfois s’avérer assez compliquée, car elle demande beaucoup de temps et de documentation. Ces astuces simples à appliquer vous permettront de marquer des points décisifs :

· Mettez-vous à la place de l’acheteur
Il faut savoir que l’acheteur n’est pas un spécialiste comme vous. L’objectif est alors de vous mettre à sa place afin de rédiger le mémoire technique, efficace et compréhensible. Pour cela, utilisez des mots simples et faciles à comprendre.

· Soignez la présentation
Le travail de fond est certes important, mais il faut veiller à ce que la présentation le soit aussi. Pour cela, n’oubliez pas de paginer votre mémoire et d’y insérer un sommaire sur la première page.

· Ne pas proposer de mémoire type
Un mémoire technique doit être adapté à l’offre et à l’acheteur. Le mieux serait de vous baser sur le RC et le CCTP afin de répondre à toutes les attentes de l’acheteur. N’oubliez pas de personnaliser votre mémoire, car c’est ce qui vous fait gagner des points.

· Demandez de l’aide
Si vous ne disposez pas des compétences nécessaires pour la rédaction de votre mémoire technique, n’hésitez pas à demander de l’aide en externalisant la rédaction du mémoire technique. Une belle manière de gagner en temps et en qualité.

Attachment

Leave a Comment