Les débouchés d’une formation en apiculture

Grace à une formation en apiculture, vous aurez des connaissances et des compétences qui sont utiles dans les métiers au gout de miel !

Sans trop attendre entrons dans le vif du sujet, nous allons voir les acquis de la formation et les meilleurs débouchés de cette dernière !

 

Les acquis d’une formation en apiculture :

Apres un cursus en apiculture, vous aurez des connaissances techniques en apiculture, de la filière (production d’abeille), le maniement et le traitement des maladies. Vous pourrez maîtriser les techniques de récolte du miel ;

Les connaissances théoriques : l’apiculture pratique est une science qui utilise beaucoup de termes spécifiques et vous aurez besoin que cette formation soit complète avant tout début dans votre futur emploi. Cependant, étant donné qu’il y a plusieurs approches possibles pour expliquer certains domaines scientifiques comme la biologie, la toxicologie ou l’entomologie, le cursus en apiculture vous offrira des connaissances solides ;

La formation théorique va être complétée d’apprentissages pratiques et de développement personnel. Vous apprendrez à utiliser les nouveaux outils technologiques tels que : l’ordinateur, Internet pour se tenir au courant du progrès réalisés dans ce secteur et maintenir un contact avec votre école. Lorsque vous étudierez cette formation en apiculture, il serait essentiel que vous puissiez acquérir des compétences pratiques, car en apiculture il y a beaucoup de travail manuel.

Les connaissances théoriques sont importantes mais les compétences professionnelles ainsi que l’expérience par la manipulation et le respect des règles d’hygiènes seraient primordiales pour réussir votre formation en apiculture.

Les stages et la formation pratique vous donne des compétences en matière d’entretien et de prévention des maladies. Vous apprendrez à gérer une apiculture selon les règles locales et internationales, ainsi que la gestion du bilan annuel.

Un apiculteur certifié aura comme compétence :

  • Maitriser les techniques de récolte du miel ;
  • Savoir faire le maniement et traitement des maladies;
  • Connaître la filière (production d’abeille);
  • Connaissance des outils technologiques qui aident à être à jour avec les nouveautés dans ce secteur.

 

Les débouchés de la formation

On peut les regrouper en deux catégories :

  • D’abord, une certaine diversité dans les métiers du secteur apicole est possible. Parmi eux se trouvent le développement et la commercialisation des produits de l’apiculture ainsi que sa gestion technique. On peut également citer comme exemple le commerce international et européen qui permet aux professionnels de vendre à travers toute l’Europe ou encore sous forme de contrats privés (individuellement ou en groupe). Le jeune formé pourrait donc être propriétaire d’un élevage, d’une ruche ou encore posséder une compagnie avec des collaborateurs.
  • Ensuite, certains débouchés d’une formation en apiculture existent au sein des grandes entreprises. On peut citer comme exemple l’approvisionnement de tout type dans le secteur alimentaire (chocolatier, confiseur, biscuiterie etc.). D’autres sont spécialisé dans la fabrication et les métiers du bois avec notamment la production de meubles ou encore ceux qui travaillent pour une société agroalimentaire.

En outre, plus récemment on retrouve également des débouchés dans le secteur de l’agro écologie, par exemple pour la production biologique et équitable ou encore en tant que conseiller.

Cette formation peut donner lieu au brevet professionnel apiculture (BP) niveau V qui permet une insertion rapide sur le marché du travail étant donné qu’il est reconnu comme diplôme professionnel et agrémenter un emploi qualifié. Aussi il existe des possibilités d’insertion grâce à cette certification selon les annonces disponibles sur le site de l’APIF (Association pour la Promotion de l’Interprofession des Filières Apicoles)

Il est également prévu dans les programmes du CAPA mention apiculture et BP étant donné que ces formations sont basés sur une approche intégrative. Cela permettra au jeune diplômé d’accueillir un public diversifié, notamment grâce à son niveau IV qui assure confortablement sa place parmi les intervenants agricoles spécialisés en formation professionnelle continue ou encore celles dispensée en milieu scolaire et de formation continue.

Enfin, on peut également citer le rôle de formateur ou encore de consultant qui peut être assuré par le diplômé. Une autre option pour un diplômé en apiculture serait de s’occuper de sa propre ruche et la commercialisation de miel en investissant dans l’achat d’une parcelle ou encore de quelques ruches si cela est possible.

A lire aussi : Organiser une fete éco-responsable 

 

Attachment

Leave a Comment