La consommation du cannabidiol est-elle autorisée maintenant en France ?

Le THC et le CBD font partie des composants notoires du cannabis. Le premier est réputé pour sa capacité à faire planer. Le second, en revanche, fait l’objet de nombreuses recherches du fait de son grand potentiel médical. Maintenant face à l’intérêt grandissant vis-à-vis du cannabidiol, la question sur sa légalité revient sur table. Alors qu’en est-il vraiment ?

 

Pourquoi le débat autour du cbd ?

Les articles sur le cbd  abondent sur la toile. Certains vantent ses effets thérapeutiques. D’autres dressent une comparaison entre celui-ci et le Tétrahydrocannabinol ou TCH. A partir de ces observations, on peut déduire que la polémique provient de l’origine de ces deux actifs.

En effet, le cannabidiol et le THC sont issus du cannabis. Or ce dernier est officiellement illégal en France. C’est pourquoi certains s’empressent de qualifier le cannabidiol comme interdit. Contrairement à ce qu’on pense, la consommation de celle-ci est autorisée dans l’Hexagone. Si vous souhaitez vous en procurer, ce n’est pas contrairement à la loi. Par ailleurs, il est possible d’acheter les produits dérivés de cet actif en ligne. Le cannabidiol est disponible dans plusieurs formes et à prix attractif en plus.

 

Tétrahydrocannabinol VS cannabidiol

Voilà une comparaison qui devrait mettre à nue la différence entre le TCH et le cbd. Alors, il convient de souligner que les deux étant parmi les composants notoires du cannabis. Néanmoins, ce dernier recense plus de 500 composés.

Pour comprendre la différence entre ces deux cannabinoïdes, il est ainsi nécessaire d’aborder la question de la psychoactivité. Notons d’abord qu’un agent psychoactif a la capacité d’impacter le système nerveux, en l’occurrence la conscience ou l’humeur. Il arrive même que l’effet psychotrope persiste au point de modifier la psyché de manière permanente.

Pour revenir à la comparaison, notez que le cannabis doit son effet psychoactif au THC. En ce sens, ce dernier possède un effet « high ». C’est tout le contraire du cannabidiol qui ne fait pas du tout planer. Jusqu’ici, les recherches sur ce cannabinoïde convergent vers une seule réalité. Il possède un fort potentiel thérapeutique. Voilà pourquoi on parle avec ce produit de cannabis médical.

Dans quel cadre consommer le cbd ?

Le cannabidiol est aujourd’hui proposé sous différentes formes. L’huile demeure jusqu’ici comme sa présentation courante. Cependant, on peut trouver sur le marché des extraits de fleurs de cannabidiol. Les infusions et le thé sont plus appropriés pour la relaxation.

Pour les adeptes du vapotage, il y a aussi des e-liquides à base de ce cannabinoïde. On trouve même des biscuits au cbd. C’est certainement la forme appréciée de ceux souhaitant commencer en douceur la consommation de ce produit.

Le champ d’application de ce rival du TCH reste vaste. Des recherches ont démontré son efficacité contre plusieurs troubles comme l’épilepsie et certaines tumeurs. De même, les preuves scientifiques abondent quant à son efficacité pour traiter anxiété et dépression. D’autres études vont jusqu’à prouver qu’il agit contre les maladies neurodégénératives. C’est pourquoi on s’intéresse de plus en plus à son effet sur la maladie de Parkinson, l’AVC et la maladie de Huntington.

Sinon, en dehors de ces troubles, la consommation de ce cannabinoïde est préconisée pour :

  • Combattre l’insomnie
  • Soulager les douleurs aiguës
  • Lutter contre les inflammations
  • Combattre l’angoisse, le stress
  • Favoriser le sevrage tabagique

En conclusion, on peut confirmer avec certitude que la consommation du cannabidiol est légale en France. Seulement, il s’avère essentiel de trouver la forme qui convient à chacun pour s’assurer d’une expérience agréable.

Attachment

Leave a Comment