Travaux de ravalement de façade : comment assurer leur financement?

Le ravalement de façade peut se définir comme l’ensemble des travaux réalisés sur les murs extérieurs d’une maison pour préserver son bon état. À ce titre, il peut impliquer la réalisation de simples opérations comme le nettoyage des murs. Il peut également se matérialiser par la rénovation complète de la façade. Dans tous les cas, le budget à prévoir sera plus ou moins important en fonction de la nature et de l’ampleur des opérations à effectuer. Comment pouvez-vous donc les financer ? Les réponses à cette problématique feront l’objet du présent article.

Obtenir un financement grâce à l’Eco-prêt à taux zéro

Il s’agit d’un emprunt bancaire octroyé par les différentes institutions financières. Néanmoins, les banques ne sont pas obligées de fournir le financement et de donner suite à toutes les demandes de prêt.

Comme son nom l’indique, l’Eco-prêt à taux zéro est un prêt sans remboursement des intérêts. Ces derniers sont en effet pris en charge par le Gouvernement. Celui-ci peut accorder cette forme d’aide financière aux propriétaires occupants, aux bailleurs et aux locataires de logement. Ils devront néanmoins répondre aux critères d’éligibilité. Pour cela, la maison en question doit servir de résidence principale. Le ravalement de sa façade doit en outre comprendre des travaux qui tendent à améliorer les performances énergétiques de la bâtisse. Par ailleurs, les travaux devront être réalisés par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). De ce fait, il faut faire appel à ce façadier en Seine et Marne sur ce site.

À part cela, sachez que le montant de ce prêt ne dépasse pas 30 000 €. Son remboursement se fait sur 10 ans. Quand de lourds travaux de rénovation sont effectués, ce délai est prolongé jusqu’à 15 ans.

Enfin, l’Eco-prêt à taux zéro est cumulable avec d’autres aides financières qui proviennent de l’État. Parmi celles-ci, il y a par exemple les aides locales, le CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique et des subventions de l’ANAH.

Financer ses travaux de ravalement de façade avec l’aide de l’ANAH

L’ANAH ou Agence National pour l’Habitat est une agence qui accorde une aide financière aux propriétaires ou aux copropriétaires d’immeubles qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation. Son montant peut représenter 50 % des frais occasionnés par ces derniers. Par contre, il ne s’agit pas d’une aide universelle. Autrement dit, sa mise en place est surtout dédiée aux foyers à revenus « modestes », voire « très modestes ».

À l’instar de l’Eco-prêt à taux zéro, son octroi est subordonné à des conditions d’éligibilité.

La première est relative à l’occupation de la bâtisse. Celle-ci doit servir de résidence principale et être occupée depuis plus de 15 ans. À l’issue des travaux de rénovation, elle devra être occupée durant les 6 années suivantes.

La seconde condition concerne l’obligation de laisser les travaux à un façadier RGE. Afin de bénéficier de cette aide, vous ne devez pas vous occuper personnellement de leur exécution. Le montant des travaux doit d’ailleurs excéder 1 500 €.

Enfin, aucun prêt bancaire ne doit avoir été contracté au cours des 5 années précédant les travaux de rénovation. Ces derniers ne devront d’ailleurs être entrepris qu’avec l’accord de l’ANAH et après la réception de la subvention.

Attachment

ravalement-facade-facadier

Leave a Comment