Tout savoir sur l’ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine basée sur la manipulation des zones musculo-squelettiques du corps à l’aide des mains. Cette pratique, dite « alternative » consiste à rechercher le bien-être corporel à travers les appareils musculo-squelettiques, comme les ligaments, les articulations, le squelette osseux, les muscles et les nerfs.

Selon les principes de l’ostéopathie, les structures du corps humain sont interconnectées grâce aux tissus organiques. Cette corrélation tissulaire va ainsi créer des résonances sur certains points du corps en cas de dysfonctionnement d’autres structures.

image21

L’ostéopathie de Clermont-Ferrand vise à rétablir les problèmes du système articulaire à l’aide d’un ensemble de techniques manuelles. La méthode est établie depuis le système musculo-squelettique vers les autres organes, via des mouvements d’élongation, de pression et de torsion.

Parfois, les causes de certaines douleurs ne sont pas détectables. Ces douleurs sont dites « fonctionnelles ». Les techniques de l’ostéopathie ont toutefois démontré de meilleurs résultats sur ces types de problèmes, tel est par exemple le cas des tendinites, des souffrances vertébrales, des étourdissements ou encore des chocs musculaires.

Comment se déroule la consultation ?

Au cabinet d’ostéopathie de Clermont-Ferrand, la première séance est généralement basée sur une succession de questions et de palpation. Le patient sera ainsi amené à effectuer quelques examens physiques.

Durant la consultation, il est tout à fait probable que l’ostéopathe de Clermont-Ferrand pose certaines questions qui semblent « hors-sujet ». Il peut également être amené à effectuer des mobilisations sur certaines parties intactes. Ses techniques varient en fonction de chaque situation.

En ce qui concerne l’âge du patient, l’ostéopathie peut être utilisée sur petits et grands. Un certificat de non-contre-indication, délivré par un médecin est toutefois exigé en cas de manipulations des zones fragiles du bébé (moins de 6 mois), comme le visage, le rachis ou le crâne.

Pour les remboursements, les interventions d’ostéopathie sont généralement remboursées par quelques mutuelles. Ce qui n’est pas le cas de la Sécurité sociale.

Quelles sont les lois concernant l’ostéopathie ?

Selon les décrets d’application de mars 2007, l’ostéopathe doit être inscrit auprès de l’ARS pour pouvoir exercer.

Il doit avant tout suivre une formation de 5 ans imposée par l’Etat. Cette formation, répartie sur un cursus de plus de 4800 heures, consiste à se spécialiser au métier. La formation est effectuée au sein d’une école spécialisée et agréée.

L’ostéopathe n’est pas habilité à définir un arrêt de travail ni prescrire un quelconque médicament. Les manipulations liées à des zones gynéco-obstétricales ou pelviennes ne font également pas partie des domaines de connaissance de l’ostéopathe.

Attachment

image21

Leave a Comment