Senior : conseils pour vivre en toute sérénité chez soi

Les personnes âgées veulent rester aussi longtemps que possible dans le cadre familier de leur demeure. Pour limiter les risques d’accident à domicile d’un senior, différentes options sont à envisager ou à combiner. Dans ce cadre, il est possible de bénéficier d’aides humaines et financières.

Aménager le domicile 

Pour optimiser la sécurité du senior optant pour un maintien à domicile, il est important d’adapter le logement aux capacités physiques de l’aîné. Avec l’âge en effet, certains gestes habituels deviennent difficiles, ce qui peut être la cause d’accidents. Il est par exemple conseillé de bien éclairer les pièces de vie en optant pour des détecteurs de présence, une solution que propose la domotique. D’autres alternatives peuvent être envisagées pour rendre la maison « intelligente » et faciliter le quotidien du senior comme le recours à un système de commande centralisé des volets, de pilotage à distance de différents équipements comme le chauffage. L’installation d’une rampe est vivement recommandée dans une maison à étage si une vie de plain-pied n’est pas possible. Pour la salle de bain, une douche italienne est une excellente option.

La téléalarme, pour un accompagnement en tout temps 

La téléassistance ou téléalarme à domicile optimise la sécurité des personnes âgées et garantit une intervention rapide des secours en cas de malaise, de chute et autres incidents. Elle consiste à équiper l’aîné d’un émetteur d’alerte. En appuyant sur le bouton du bracelet ou du médaillon, il déclenche une alarme enregistrée par la centrale d’assistance disponible à tout moment. Un téléopérateur contacte la personne âgée pour s’enquérir de la situation. Suivant le degré d’urgence, il peut contacter la personne à avertir en cas d’incident ou immédiatement les secours. De nombreux opérateurs proposent des services de téléassistance. En plus de l’équipement et de son installation, le coût de tels services inclut aussi l’abonnement.

Une aide à domicile, une option à envisager 

En plus de l’aménagement du logement et du recours à la téléassistance, l’intervention d’une aide à domicile pour assister l’aîné dans les gestes les plus simples du quotidien est à envisager. L’aide à domicile peut effectuer différentes tâches comme le ménage, la préparation des repas, la lessive, les petits travaux de bricolage, les courses. Ces prestations peuvent également inclure l’aide aux déplacements aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur ainsi que l’aide à la toilette.

Comment financer son maintien à domicile ? 

Le coût des travaux d’aménagement pour le maintien à domicile peut être exorbitant. Des aides permettent heureusement de les financer. C’est le cas de l’allocation personnalisée à domicile ou APA. Cette aide est octroyée aux personnes en perte d’autonomie de plus de 60 ans avec un degré de dépendance classé dans les groupes iso-ressources 1 à 4. Les aides peuvent porter sur l’achat du matériel et des travaux d’aménagement, mais aussi sur les prestations d’une aide à domicile. Si les travaux d’aménagement portent sur la résidence principale du senior, la caisse de retraite peut également apporter une aide financière. Ces aménagements peuvent aussi ouvrir droit à des avantages fiscaux à hauteur de 25 % du coût des travaux.

Attachment

téléassistance pour sénior

Leave a Comment