Scooter 50 cc : assurance et débridage ne font pas bon ménage

Un scooter 50 cc est un véhicule à deux roues motorisées avec une cylindrée de 50 cc. C’est le volume de cette cylindrée qui détermine la puissance de votre scooter, ce qui représente dans le cas présent une puissance ne dépassant pas les 50 cm3. Autrement dit, la vitesse d’un scooter 50 ne dépasse pas les 45 kilomètres à l’heure. Cependant, de nombreux propriétaires, les jeunes amateurs de grande vitesse particulièrement, procèdent à une modification de cette puissance, c’est ce qu’on appelle le débridage. Dans certains cas, après cette modification, la vitesse du scooter peut atteindre jusque dans les 80 kilomètres à l’heure. L’assurance scooter 50 étant une obligation de la loi, les assureurs ne peuvent garantir, ni couvrir, que les dommages et les dégâts engendrés par un scooter dont les caractéristiques, sont authentiques à ceux pourvus par les constructeurs. Des sanctions peuvent être d’ailleurs encourues si votre scooter 50 cc est à l’origine d’un accident, alors qu’il a été débridé.

Pas d’assurance pour un scooter 50 cc débridé

Un scooter débridé, c’est un scooter dont la performance a été modifiée pour donner encore plus de puissance à l’engin. Si la vitesse normale d’un scooter 50 ne dépasse pas les 45 kilomètres à l’heure, celle d’un débridé peut atteindre jusque dans les 80 kilomètres à l’heure. Les scooters étant déjà considérés comme les véhicules à deux roues présentant les plus grands risques d’accidents de la circulation, avec une vitesse supérieure à la normale, les dangers seront bien plus présents. C’est une des premières raisons pour laquelle les compagnies d’assurances ne peuvent prendre en compte la souscription d’un véhicule débridé. Par ailleurs, les constructeurs ont déjà apporté à ces types de véhicules toutes les caractéristiques adaptées pour un excellent fonctionnement et une meilleure utilisation de l’engin. Le débridage serait ainsi vu comme une infraction et les assureurs ne peuvent accepter la souscription à l’assurance scooter 50.

Les conséquences de la découverte d’un débridage par la compagnie d’assurance

Le débridage étant un fait puni par la loi, les compagnies d’assurances sont dans l’obligation de ne pas accepter la souscription à une assurance de tel engin. Toutefois, il arrive que les propriétaires réalisent le débridage après la souscription. Dans le cas où un accident ou un sinistre surviendrait et que l’expertise révèlera la présence d’une modification au niveau du pot d’échappement, vous risque de perdre vos indemnisations. Dans certains cas toutefois, il arrive que les assureurs ne procèdent qu’à une diminution des garanties tout simplement. Mais cette diminution est soumise à de nombreuses conditions, comme dans le cas où les assureurs auront la preuve que la vitesse normale imposée n’a pas été dépassée.

Attachment

scooter-electrique-govecs-go-36-2016-2

Leave a Comment