Choisir une maternité parmi les meilleures

De nos jours et avec la prolifération des nouvelles technologies, la recherche de maternité de qualité est moins dure à trouver. La bouche à oreille, l’internet, les nouvelles applis correspondantes et même les gynécologues contribuent à l’efficacité de la recherche. La France compte parmi les grands réseaux de maternités en Europe. Les maternités  s’organisent ainsi pour faciliter le transfert dans un autre hôpital en cas de problème. Comment s’assurer de leur fiabilité ? Quels critères retenir pour éviter les faux-pas regrettables toute une vie ? 

Critères de distinction de maternité

Toutes les maternités tâchent d’apporter les meilleures qualités de services envers la clientèle. Ce n’est pas évident, car plusieurs vies sont en jeu. Certaines faillent quand même à leur mission en offrant une mauvaise qualité de service. Cela n’est pas rassurant et a des répercussions négatives sur  l’image de l’enceinte. Si l’on se conforme aux avis des mamans maternité, elles ont leur propre manière de les départager. L’évaluation se fait d’une manière objective en se basant sur quelques critères techniques. Certains hôpitaux peuvent être rayés de la liste de recherche lorsqu’ ils présentent un taux élevé de césarienne. Légalement, ce taux oscille entre 10 à 15% en France. Pour la plupart des cas, les praticiens favorisent la césarienne dès le moment où l’accouchement par voie normale présente des risques. A ce propos, les futures mères veulent plus de garantie de sécurité en réclamant des équipements d’appoint. Les nouveau-nés ont le droit d’être pris en charge comme il faut, c’est là que se focalise l’attention des mamans après la grossesse. Les mamans se montrent très exigeantes. Avec la fréquence des déplacements pour des besoins d’examens, certaines femmes choisissent la proximité. Chacune d’elle définit le terme confort selon leurs convenances. Ce peut être la qualité de l’accueil, du local, de la gestion de l’urgence, des soins ainsi que les tarifs appliqués. Côté tarif, chaque praticien est libre d’appliquer ses propres honoraires.

Séjour à l’hôpital

Afin de mieux anticiper les difficultés, la réservation de place doit s’effectuer le plus tôt possible. Qui dit plutôt, dit à l’annonce de la grossesse. La comparaison de plusieurs maternités est primordiale dans l’objectif de trouver les meilleures chambres. En principe, l’accouchement par voie normale demande un séjour de 3 à 5 jours à l’hôpital. Par contre, si la décision de césarienne se confirme, l’intéressée doit rester une semaine à l’hôpital. Cette situation dépend également au genre d’établissement choisi. L’hôpital privé fait bénéficier d’un accompagnement de qualité et personnalisé. Des sage-femmes seront au chevet des patientes. Ce qui fait souvent défaut du côté des hôpitaux publics. Ces derniers présentent l’avantage d’une prise en charge.  Le remboursement des actes médicaux et de l’hospitalisation est à la charge des mutuelles. La grossesse passe par plusieurs niveaux de maternité. Les grossesses simples ne faisant pas cas de complication sont pour le niveau 1. Le niveau 2 accueille les grossesses compliquées, les enfants arrivent précocement et ne respectent pas le DPA. Les hypertendues présentent des risques très élevées de grossesse. Elles sont accueillies en niveau 3.

Attachment

avis des mamans maternité

Leave a Comment