Les risques psychosociaux : les effets néfastes du travail sur les employés

Parler de « stress » face à la pression nerveuse subie par les professionnels dans le cadre de leur travail ne rend pas suffisamment compte de l’état psychologique des employés en entreprise.  On évoque plutôt les risques psychosociaux qui remettent en cause les conditions de travail des salariés, dans tous les secteurs d’activité. Le point sur les facteurs de risques psychosociaux en entreprise.

RPS-preventech

Les facteurs pouvant s’apparenter à des risques psychosociaux

Nombreux sont les facteurs à prendre en compte pour mieux définir les risques psychosociaux en entreprise. Ils s’apparentent aux difficultés rencontrées quotidiennement par les salariés dans leur cadre de travail. Souvent, les missions qui leurs sont imposées dépassent leurs facultés physiques et intellectuelles. Constamment poussés à réaliser l’impossible, ils enchainent les travaux en  continu malgré le manque de temps et de moyens sans compter le formalisme des clients. Dans cette industrie de la surproduction, les employés n’ont pas la possibilité de relâcher la pression, d’où l’effet « burn-out ». Tous les signes négatifs se manifestent peu à peu comme l’insomnie, le baisse de tonus, le manque de concentration, l’irritabilité, l’affection des os et des muscles. Si la pression est insurmontable, les risques psychosociaux peuvent déboucher à la dépression nerveuse et même parfois au suicide.

Risques psychosociaux : les déclencheurs des troubles psychiques et physiques

Les conditions de l’emploi sont les principales sources des risques psychosociaux, l’employé peut être en effet victime de son travail. L’Agence européenne pour la santé et la sécurité souligne que les signes apparaissent lorsque les moyens proposés au salarié sont lacunaires si bien qu’il  est pénible d’atteindre les objectifs imposés par l’entreprise. Le fait d’en être responsable le met constamment en épreuve ce qui provoque un état inquiétant d’anxiété  et de dépression nerveuse. Outre le travail, le chef hiérarchique peut également alourdir la pression en incriminant ou en menaçant l’employé. Mais l’atteinte morale peut être aussi combinée par une violence physique, qui peut être réalisée par une personne externe ou interne à l’entreprise.

Le coût des risques sociaux sur l’entreprise

Même si les salariés sont les principales victimes des risques psychosociaux, l’entreprise n’en est pas épargnée. L’absentéisme, la sous-production, la baisse de la performance et la perte de clients sont autant de conséquences directes des risques sociaux. Ajoutez à cela la dissolution de l’équipe de travail avec la détérioration des relations, ce qui débouche parfois vers l’abandon de poste.

Attachment

RPS-preventech RPS-preventech

Leave a Comment