Les points essentiels à retenir sur l’étanchéité de toiture

La toiture est le premier élément de la maison à subir les conséquences des intempéries, des changements de saisons et les différentes pollutions. Ces derniers affectent son état et occasionnent des problèmes d’étanchéité. Pourtant, l’étanchéité du toit garantit le confort ainsi que la pérennité de la bâtisse. S’il permet les infiltrations d’eau et des courants d’air froid, des mesures devront alors être prises rapidement pour y remédier. Dans cet article, nous allons justement aborder les points essentiels à retenir sur l’étanchéité de la toiture.

Quand dit-on qu’une toiture est étanche ?

Peu importe la forme de votre toiture et le type de revêtement en place, le couvreur professionnel se fixe comme objectif de la rendre durable et étanche. En effet, l’étanchéité de la toiture se définit comme sa capacité à empêcher les infiltrations d’eau et les infiltrations d’air à l’intérieur de l’habitation.

Les infiltrations d’eau résultant de la fonte des neiges et de la pluie n’entrainent pas uniquement l’inconfort des résidents. Elles sont à l’origine de sérieux troubles, notamment la détérioration des isolants et les autres composants du bâtiment (charpente, façade, plafond, etc.). Elles favorisent également l’apparition des moisissures et entament les performances thermiques de la maison ainsi que la qualité de l’air.

Quant aux infiltrations d’air, cet élément peut s’engouffrer sous la couverture. Par conséquent, il peut engendrer le soulèvement des matériaux. Lorsque l’air s’infiltre, elle peut même parvenir à les arracher.

Quels sont les éléments de la toiture qui assurent son étanchéité ?

Comme vous l’aurez compris, il est capital d’avoir une toiture étanche. La mise en place d’un bon système d’isolation permet de garantir son étanchéité. Toutefois, cela ne suffit pas. D’autres éléments garants de son étanchéité devront être pris en considération. Il s’agit entre autres de :

Du revêtement de la toiture

Les tuiles et les ardoises sont des éléments cruciaux à la parfaite étanchéité de la toiture. Pour cela, il faudra néanmoins choisir des matériaux adaptés à notre environnement et réussir leur installation. Pour cela, il est conseillé de faire appel à un professionnel comme cet etancheur en Alpes Maritimes. Pour éviter les infiltrations et son soulèvement, le revêtement devra être bien fixé. Pour les matériaux poreux comme les tuiles en terre cuite, l’application d’un traitement hydrofuge à leur surface est préconisée. Cependant, ce produit ne devra être mis en œuvre que sur un support bien propre. Il faudra de ce fait nettoyer la toiture au préalable.

L’écran de sous-toiture

La pose des revêtements ne suffit pas pour assurer l’étanchéité de la toiture. L’installation d’un écran de sous-toiture sous la couverture est recommandée pour qu’elle soit optimale. À titre indicatif, il existe deux sortes d’écrans de sous-toiture, à savoir les écrans de sous-toiture non-respirant et les écrans de sous-toiture hautement perméables à la vapeur d’eau (HPV). Dans le cadre d’une rénovation complète du toit, la mise en place de ces dernières est obligatoire.

Les solins

Les solins désignent les joints qui font le raccordement entre deux espaces de la toiture. On les retrouve généralement entre deux pans du toit, sur le contour des fenêtres de toit et des Velux, ainsi qu’au niveau de la souche d’une cheminée.

La membrane pare-vapeur

Elle concerne principalement les toitures plates. Elle est installée au moment des travaux d’isolation thermique. En plus d’améliorer l’étanchéité du toit, celle-ci limite les déperditions énergétiques au niveau du foyer.

Attachment

La toiture est le premier élément de la maison à subir les conséquences des intempéries, des changements de saisons et les différentes pollutions

Leave a Comment