Le rythme de sommeil idéal par tranche d’âge

L’importance du sommeil réparateur dans l’équilibre général de l’être humain n’est plus à démontrer. De l’avis des spécialistes neuropsychiatres, le temps optimal de sommeil a tendance à décroître à partir de la naissance. Si un nouveau-né peut passer 15 heures à dormir, le constat n’est pas semblable pour le jeune enfant encore moins pour l’adulte. Toutefois, indépendamment de la tranche d’âge, la qualité du repos dépend également du confort du matelas, de l’environnement et de nombreux autres paramètres.

Le rythme de sommeil du nouveau-né âgé de moins d’un an

Dès la naissance, les nouveau-nés sont naturellement portés vers le sommeil et se réveillent généralement pour la tétée. Par exemple, un nourrisson de trois mois est en mesure de rester sur son matelas simba16 heures en moyenne par jour. Il est donc indispensable de mettre le bébé dans les meilleures conditions pour satisfaire ce besoin naturel. Le repos s’apparente ici à une addition de séquences de sommeil d’environ une heure, entrecoupées de mouvements physiques involontaires.

Vers 10 mois, il s’opère une certaine diminution dans le temps de repos qui passe alors à 13, 14 heures par jour. Les cycles d’endormissement se font plus longs, atteignant plusieurs heures. Les spécialistes recommandent de privilégier un support de couchage adapté à la croissance du nouveau-né. Simba matelas constitue l’un des modèles de matelas pour bébé offrant de bonnes garanties pour un repos calme et paisible.

Le temps de sommeil entre 1 et 10 ans

Entre un et trois ans, l’accoutumance au sommeil de l’enfant se réduit davantage. Il oscille désormais autour de 12 heures par jour. Dans cette tranche d’âge, la plupart des enfants entrent à la crèche et développent très vite un attrait pour le jeu. C’est le moment pour les parents d’être particulièrement attentifs aux heures de coucher de leurs protégés, notamment les soirs.

Au-delà de trois ans, diverses modifications interviennent dans le sommeil juvénile. La fréquence d’endormissement se situe quotidiennement à un ratio de 11 heures selon les sujets. On remarque également une augmentation de la sieste en milieu de journée tandis que celle de l’après-midi s’estompe progressivement. 

Le rythme de sommeil avant et pendant l’adolescence

Avec les exigences de la scolarité au primaire, il devient dans cet intervalle d’âge impossible à l’enfant de dormir en journée. La nuit demeure l’unique période où il peut récupérer physiquement et mentalement des efforts fournis en journée. Les médecins pédiatres préconisent de mettre très tôt les enfants au lit afin de leur assurer un minimum de 10 heures de repos. À vous d’être plus vigilants, car l’enfant aura tendance à vouloir rester plus longtemps en éveil.

Les impératifs scolaires et le besoin d’activités vont participer de même à renforcer cet état de choses chez l’adolescent. Toutefois, le/la jeune adolescent(e) devra dormir pendant au moins 9 heures. Aussi, l’usage d’un matelas adapté à la récupération physique comme Simba matelas peut s’avérer très efficace.

Le sommeil à l’âge adulte

La décroissance du rythme de sommeil se poursuit encore plus à l’âge adulte. La vie professionnelle est le principal paramètre à la base de la mutation dans le sommeil des personnes de cette catégorie. Le défi consiste ici à s’assurer une moyenne de 8 heures de sommeil au quotidien. Malheureusement, cette norme est loin d’être respectée dans la réalité. La majorité des personnes adultes sont sujettes aux contrecoups des obligations sociales, familiales et professionnelles. Ceci impacte négativement la qualité de leur repos. Les statistiques de santé révèlent par exemple qu’en France, près du tiers de la population active bénéficie de moins de 7 heures par jour pour dormir.

Le sommeil des personnes du troisième âge

À un âge avancé, les êtres humains sont davantage enclins à se mettre plus tôt au lit. Toutefois, ils n’y restent pas pour autant plus longtemps et n’ont généralement besoin que de 7 heures de sommeil en moyenne par nuit. Grâce à leur savante association de ressorts et de mousse, les matelas Simba sont une réponse aux inconforts musculaires fréquents à cet âge. Ils permettent ainsi au senior d’optimiser sa détente.

Attachment

rythme de sommeil LE RÉFÉRENCEMENT EST-IL FACILE

Leave a Comment