Le CBD : quelle législation dans les différents pays du monde ?

Aujourd’hui, le CBD est de plus en plus utilisé et reconnu, à travers le monde, pour ses différentes applications. Cependant, sa légalité est différente, d’un pays à un autre, en particulier sur son contenu en THC. Petit tour d’horizon des différentes législations sur le sujet.

Pays ou le CBD issu du chanvre est autorisé

Certains pays autorisent le CBD sans tenir compte de son taux de THC. Ces pays sont les suivants :

  • Argentine
  • Belgique
  • Canada
  • Chili
  • Colombie
  • Danemark
  • Géorgie
  • Inde
  • Luxembourg
  • Paraguay
  • Pérou
  • Portugal
  • Roumanie
  • Afrique du Sud
  • Espagne
  • Suède
  • Uruguay

D’autres autorisent le CBD mais avec une limite concernant le taux de THC. Ainsi, en Suisse, le CBD est autorisé tant qu’il contient moins de 1% de THC. Ce chiffre tombe à 0,6% en Italie et 0,3% en Autriche, en République Tchèque et aux Etats-Unis.

D’autres pays autorisent le CBD avec moins de 0,2% de THC (Allemagne, Grèce, Pologne, Royaume-Uni…) et certains ne tolèrent aucune trace de THC, parmi lesquels la France mais aussi la Finlande, la Norvège ou encore le Japon.

Les origines de ces réglementations

Il est important de prendre en compte les différentes origines possibles du CBD utilisé dans les produits mises à disposition à travers le monde.

On peut ainsi différencier :

Le CBD issu du cannabis

Il peut comporter d’importantes traces de THC, qui vont le rendre illégal dans de nombreux pays.

Le CBD issu du chanvre industriel européen

Il contient des traces de THC mais en quantité minime, et peut donc être autorisé dans la plupart des pays, particulièrement en Europe (limite à 0,2% de THC) ou aux Etats-Unis (limite à 0,3% de THC).

Sa légalité est également issue de la légalité du cannabis dans sa forme complète.

L’usage médical du cannabis est maintenant autorisé et mis en place dans le circuit médical du pays en : Australie, Canada, Chili, Colombie, Croatie, Chypre, Finlande, Allemagne, Grèce, Israël, Italie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Norvège, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Pérou, Pologne, dans certains États des États-Unis et en Thaïlande. Cependant, son utilisation récréative est toujours interdite dans la majorité des pays de la planète. Cependant, nombreux d’entre eux ont mis en place un système de dépénalisation du cannabis, qui permet aux usagers de pouvoir posséder de petites quantités sans sanction pénale. Cependant, le CBD n’étant pas un cannabinoïde psychotrope, il n’est pas utilisé à des fins récréatives, mais peu bénéficier de cette législation d’usage. Actuellement, de nombreux pays à travers le monde légalisent ou autorisent l’utilisation du cannabis médical ou récréatif. En fonction de la législation, le CBD peut faire partie des produits libres d’accès.

Optez pour des produits sans aucune trace de THC

Si vous comptez voyager il vous appartient de vérifier sa légalité dans le pays visité. Si vous voulez être tranquille, utilisez des produits au CBD issu du chanvre européen industriel, ne comportant aucune trace de THC. Vous pourrez ainsi l’utiliser dans la grande majorité des pays européens, mais également mondiaux.

Attachment

voyage

Leave a Comment