Le banc de méditation: comment s’en servir ?

Parmi le matériel de yoga destiné à assurer le confort pendant la méditation figure le shoggi. Ce petit banc peut être utilisé à la place du zafu ou du zafuton, ou en complément. Son emploi permet de bénéficier de divers avantages dont vous ne profiterez qu’en choisissant bien le lieu où vous le poser pour méditer et le modèle de banc adapté.

L’intérêt de l’utilisation d’un shoggi

Le shoggi ou banc de méditation vous sera d’une aide précieuse pour garantir le bon déroulement de votre séance de méditation. Il vous permettra de vous installer confortablement, de prendre la bonne posture et de la maintenir. En principe, le banc évite aux genoux et aux chevilles de supporter tout le poids du corps, mais il faudra aussi s’installer de manière à mettre les chevilles et le bassin dans le même axe pour garder le dos droit.

Il est également conçu pour permettre un alignement optimal des vertèbres dorsales et lombaires en position assise. L’utiliser pour vous asseoir et bien vous tenir en dehors de la méditation vous permettra de prendre soin de votre dos, de soulager ou de prévenir les douleurs dorso-lombaires.

Utiliser un banc adapté à vos besoins

Bénéficier de tous les avantages permis par l’utilisation d’un banc de méditation impose de trouver celui qui répondra exactement à vos besoins. Ce matériel de yoga est disponible en plusieurs modèles sur le marché. Si vous êtes petit ou de taille moyenne, et que vous êtes plus à l’aise avec la posture de seiza (assis sur les genoux), le modèle de 15/16 cm de haut est conseillé. Si vous préférez étendre vos jambes ou si vous êtes grand, celui de 17/18 cm est préférable.

Vous pouvez également opter pour celui dont le siège est incurvé si vous méditez assis et les jambes croisées. Cependant, un coussin (zafu ou zafuton) conviendra mieux. Enfin, si vous vous déplacez souvent, le banc de méditation pliable ou un banc de méditation démontable est recommandé.

L’endroit pour méditer importe également

Il ne suffira pas de trouver le shoggi idéal et de maîtriser les postures pour bien méditer. Il faudra aussi choisir où s’adonner à cette pratique, de préférence un lieu calme qui favorisera la concentration. L’endroit pour installer le banc devra assurer à la fois la stabilité et le confort. Pour optimiser ces derniers, vous pouvez le poser au-dessus d’un coussin de méditation pour soutenir vos genoux et vos chevilles.

A noter que le shoggi peut être utilisé dans des activités autres que la méditation. Les musiciens qui doivent être assis pour pratiquer l’adoptent souvent pour le confort qu’il offre. Il peut aussi l’être pour s’installer près de la table basse dans le salon ou comme petite table pour travailler ou jouer.

Attachment

WB153039270_1 (1)

Leave a Comment