Faire seulement confiance aux avocats expérimentés

L’art de plaidoyer et de conseiller

Le rôle de l’Avocat se déroule en plusieurs phases complémentaires. Il vous conseille avant tout pour toute question relevant de son domaine. Entre membres de la même famille, il existe des règles au gouvernant chaque interaction. L’autorité parentale en fait partie. Et entre conjoints le mariage crée des droits et des devoirs matrimoniaux réciproques. On parle de devoir, car le droit positif essaye d’introduire le concept de liberté au sein du couple légal. La participation aux charges du ménage en fait partie. Ensuite, il plaide pour vos prétentions légitimes devant le juge. Vous pouvez trouver l’un des meilleurs avocats de perpignan.

Le passage obligé vers le divorce pacifique

Le consentement des époux à vouloir s’unir établit en fait une véritable institution. Qui dit institution dit construction juridique fictive régie par des règles imposées de l’extérieur. Ainsi l’État intervient et oblige donc les époux à observer les dispositions du Code civil. La séparation et donc la dissolution de cette institution sont donc soumis à une procédure rigoureuse lorsque l’initiative provient d’une seule partie. L’ancien régime du divorce pour faute persiste toujours dans le droit positif. Toutefois plusieurs voies s’offrent aux époux pour mettre fin à leur union de leur vivant. Désormais la faute n’est plus requise pour pouvoir demander le divorce. Mais les conjoints disposent d’une voie plus pacifique pour se séparer. C’est le divorce par consentement mutuel. Il s’agit de l’une des plus grandes innovations dans notre droit positif qui n’est pas encore accepté dans de nombreux pays à travers le monde.

La place importante donnée au consentement

L’importance du consentement est telle que cela rend les procédures de divorce consensuelles rapides et moins coûteuses. Ces règles de formes obéissent au même système. Les époux doivent d’abord parvenir au principe de divorce. Ensuite avec l’assistance de l’Avocat ils régleront les effets de cette décision. Avec la réforme actuelle donc, l’acte de divorce ne revêt plus l’autorité de la chose jugée puisqu’il ne s’agira plus que d’un acte notarié. Il peut être combattu par une action pour faux et inscription de faux. Certains juristes dont des avocats dénoncent la dangerosité de ce nouveau type de divorce. Il met en effet en situation de fragilité l’époux qui ne dispose pas d’une bonne défense. En cas de divorce notarié, la présence d’avocats réciproques est rendue obligatoire par le législateur. Dans le cas d’un contentieux, un seul pourra représenter les parties. D’ailleurs il rédige le projet de convention pour les effets de la décision dans tous les cas.

Attachment

avocats

Leave a Comment