Les étapes de l’abattage d’un arbre

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent justifier l’abattage d’un arbre sur une propriété. Dans la majorité des cas, les travaux sont effectués dans le but de préserver la sécurité de tous. En effet, un arbre peut présenter un véritable danger une fois qu’il devient trop imposant ou quand il menace de tomber. Parfois, son abattage répond à un besoin d’exploiter le terrain sur lequel il a été planté. Dans tous les cas, c’est une opération qui doit se faire dans le respect de certaines règles. Comment abattre un arbre ? Nous apportons une lumière sur les étapes de ce procédé.

Le calcul du sens de la chute de l’arbre

Pour abattre un arbre, il faut nécessairement passer par plusieurs étapes. La première consiste à calculer l’angle de la chute. Elle doit se faire avec une grande précision. En effet, c’est une garantie de la sécurité des biens et des personnes à proximité du chantier d’abattage. Pour la mise en œuvre de cette tâche, il est conseillé de faire appel à une entreprise d’abattage d’arbre.

La détermination de la direction de la chute est faite en considération de quelques paramètres. Parmi ceux-ci figurent : le sens du vent et son intensité, les spécificités du terrain, les caractéristiques propres à l’arbre, c’est-à-dire sa taille, sa forme et sa position.

En outre, un débroussaillage de la zone d’intervention devra impérativement être exécuté avant d’entamer les travaux d’abattage. Il faut également prendre le soin d’élaguer les branches en hauteur. Il faut aussi scier les branches sur la base de l’arbre dans la mesure où elles gênent. On se débarrassera enfin des déchets verts et tous autres éléments qui trainent aux pieds de l’arbre. Ceci étant fait pour que ce dernier ne dévie pas dans sa chute.

L’abattage proprement dit de l’arbre

Une fois que le nettoyage du terrain est terminé, il faudra réaliser une entaille d’abattage ou une entaille de direction. C’est cette dernière qui va diriger la chute de l’arbre. En se servant de la tronçonneuse, on viendra scier l’arbre pour faire une entaille qui fera 20 % du diamètre de son tronc environ. Il s’agit plus précisément d’une portion triangulaire du côté où l’arbre est censé tomber.

Ensuite, on réalise le trait d’abattage. Pour cela, on sciera horizontalement le tronc du côté opposé de l’entaille d’abattage. Néanmoins, il ne faut pas le scier jusqu’à atteindre cette dernière. Il faut impérativement préserver une charnière de 3 à 5 centimètres. Dans le jargon, on parle de « zone de rupture ». Par ailleurs, il faut veiller à ce que l’entaille d’abattage soit bien oblique et non plate. Ainsi, on évitera une éventuelle déviation quand il chute.

Pour terminer, on sciera la charnière de sorte à faire tomber l’arbre. Pour être sûr qu’il tombe dans le bon sens, on peut l’accompagner d’un jeu de cordage dans sa chute. Abattre un arbre est une opération complexe, il est donc plus judicieux de faire appel à cette entreprise d’abattage d’arbre dans la Cote d’Or pour ce type d’intervention.

À titre d’information, il faut savoir que des normes de sécurité spécifiques sont à observer au cours des travaux d’abattage d’arbre. Tout au long de leur réalisation, les intervenants doivent obligatoirement porter un équipement de protection individuelle ou EPI. Ce dernier comprend entre autres un casque de sécurité, des gants et de vêtements anti-coupure, des lunettes de protection, des protections auditives ainsi que des bottes de sécurité.

Attachment

Abattage-arbre

Leave a Comment