Comment choisir une rampe d’accès ?

L’accessibilité est d’une importance majeure pour les personnes en fauteuil roulant. Avec l’évolution incessante de la technologie, il est aujourd’hui facile pour toute personne à mobilité réduite d’accéder à plusieurs sites. Pour une personne en fauteuil, la rampe PMR ou rampe d’accès constitue un équipement pratique et adapté. Il s’agit d’un matériel indispensable pour permettra aux personnes en fauteuil roulant d’accéder à différents endroits. Elle les aide à franchir les obstacles, comme un trottoir ou un seuil de porte, en toute facilité et en toute commodité. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils et solutions pour faciliter le quotidien si vous êtes en fauteuil roulant.

Les rampes adaptées pour les personnes en fauteuil

Le marché propose un large éventail de rampes d’accès pour les personnes en fauteuil roulant. Le choix va surtout dépendre du type de chaise que vous possédez. Ainsi, s’il s’agit d’un fauteuil roulant électrique, une rampe pliable est la plus judicieuse. Elle vous permet facilement de franchir une marche de 20 cm. Les modèles sont nombreux selon votre préférence et votre budget. Le tout est d’obtenir un équipement adapté à vos besoins. Dans tous les cas, notez qu’une rampe pliante est toujours légère afin de vous offrir praticité et confort d’usage. Et elles sont spécialement conçues pour les fauteuils roulants.

Les différents types de rampes d’accès

Une rampe pour fauteuil roulant se décline en plusieurs modèles. Vous pouvez alors opter pour la version adéquate pour faciliter votre accessibilité. Voici donc les différents modèles disponibles :

– Les rampes mobiles, particulièrement utilisées dans les établissements pour les rendre plus accessibles.

– Les rampes de seuil, design, robuste et facile à installer, vous permettent de franchir un obstacle de 15 à 100 mm.

– Les rampes fixes modulaires sont très pratiques pour offrir un peu d’indépendance aux personnes handicapées.

Les normes qui régissent les rampes d’accès

L’accessibilité dans les locaux professionnels et les sites publics est assurée par différents types de rampes d’accès. Pour les ERP, la pente des rampes doit respecter des normes strictes qui sont stipulées dans la législation de 2005. Ainsi, une pente inférieure à 5 % est obligatoire pour les personnes handicapées en fauteuil roulant sans assistance. Pour une longueur de moins de 2 mètres, elle doit être de 8 %, et 10 % pour une longueur inférieure à 50 cm. Pour ce qui est des installations amovibles, il faut une pente maximale de 15 %.

Pour les personnes en fauteuil, la pente dépend du type de fauteuil roulant utilisé. Ainsi, une pente de 6 à 12 % est recommandée pour les fauteuils roulants manuels en autonomie. S’il s’agit d’un fauteuil manuel assisté, une pente de 12 à 20 % est idéale.

Attachment

wheelchair-4164107_1280

Leave a Comment