Cartes de visite écologique : et si vous communiquiez plus vert ?

Les fonctions de communication et de marketing demeurent centrales pour l’activité des entreprises. Et malgré le développement et la primauté du web depuis quelques années, les modes et supports de communication traditionnels gardent encore toute leur place. Ainsi en est-il des cartes de visite qui sont toujours un outil indispensable de la panoplie des chefs d’entreprises, des chargés de projets, des commerciaux, etc. Mais alors que la dimension écologique est toujours plus forte, y compris dans le monde de l’entreprise à travers les politiques RSE, comment envisager la carte de visite de façon plus respectueuse pour l’environnement ? Découvrez quelques exemples de cartes de visite écolo qui pourraient renouveler votre image tout en témoignant de vos engagements.

La base : la carte de visite en papier recyclé

Il ne vous échappe certainement pas que l’industrie papetière repose à la base sur l’exploitation forestière. Ainsi, à travers le monde, la production de papier s’appuie sur la coupe d’arbre, parfois non raisonnée. Bien entendu, selon d’où provient le papier, ou, plutôt selon om sont exploitées les forêts destinées à la fabrication de papier, le respect de l’environnement est plus ou moins présent. En France par exemple, l’industrie du papier se révèle particulièrement vertueuse, s’appuyant principalement sur des coupes d’entretien des forêts.

Mais il est possible d’aller plus loin en choisissant spécifiquement du papier recyclé comme support d’impression de ses cartes de visite. De nombreux imprimeurs proposent ainsi spécifiquement d’opter pour du papier recyclé plutôt que pour du papier nouvellement produit, avec souvent un léger surplus tarifaire.

Des nouveaux matériaux : les cartes de visite en bois

L’une des principales problématiques du papier utilisé dans le cadre des impressions publicitaires et pour la communication repose dans les différents traitements qu’il reçoit. Certains supports sont par exemple pelliculés, c’est-à-dire qu’il leur applique une fine épaisseur de plastique qui permet de rigidifier la carte, de la rendre plus solide et plus esthétique. Mais le papier qui, à l’origine est une matière totalement naturelle, perd alors son caractère biodégradable.

Ainsi, plutôt que d’opter pour une finition plastique, le bois permet d’obtenir une carte de visite à la fois design, solide et réellement biodégradable. Ces cartes peuvent être gravées ou imprimées. Et au-delà de sa fonction classique, la forme même de la carte et sa matière la font ressortir du lot face aux cartes des autres professionnels.

Des cartes ensemencées qui donnent la vie

A l’instar de nombreux goodies, objets publicitaires et supports de communication, les cartes de visites finissent régulièrement au fond d’une poubelle voire au sol. Au-delà de leur production, ces cartes constituent donc une source de pollution pour les professionnels de la communication. Et si une carte, même jetée dans un fossé, devenait vertueuse ?

C’est en partie l’idée qu’ont eu les professionnels de la papeterie et de la communication en imaginant du papier graines à planter, c’est-à-dire du papier contenant des graines qui, une fois en terre pourront germer pour donner de jolies fleurs. Il est ainsi possible d’utiliser ce papier pour des cartes de visites plus écologiques. L’idéal est bien entendu que votre interlocuteur conserve vos coordonnées. Dans le cas contraire la carte est biodégradable et peut, si elle se retrouve en terre, voir croitre une plante.

Ces idées de cartes de visites vous séduisent et vous pensez qu’en plus de leur aspect écologique elle pourrait faire la différence auprès de vos prospects, clients et partenaires ? N’hésitez pas à solliciter des professionnels des objets publicitaires et supports de communication naturels. Et au-delà du support de la carte, pensez également aux encres naturelles et biodégradables afin d’aller au bout de votre démarche pour une communication plus verte.

Attachment

Cartes de visite écologique

Leave a Comment