Les bienfaits du jardinage sur la santé

À la campagne ou en ville, il est devenu facile de s’adonner aux joies du jardinage. L’émergence des potagers d’intérieur ou la culture sur les toits des grandes métropoles nous incitent en permanence à avoir la main verte. Prendre soin de ses plantes, c’est aussi prendre soin de soi ! Cultiver ses propres fruits et légumes dans un environnement généralement calme et reposant serait bon pour la santé.

Cette activité en apparence banale, permet de se détendre et de prendre soin de son corps. Voici les meilleurs bienfaits du jardinage pour votre santé.

jardinage

 

  • Jardiner rend heureux

Le soleil apporte son lot de vitamine D, tandis que les bactéries de la terre renforcent le système immunitaire. Ce sont ces bactéries qui ont un taux élevé de sérotonine, neurotransmetteur puissant qui permet de lutter contre le stress et la dépression. Jardiner donne de l’énergie et contribue ainsi au bonheur.

  • Jardiner entretient la forme physique

Le jardinage, comparable à la pratique d’un sport doux, a l’avantage de solliciter tous les muscles de façon répétitive et sans mouvements brusques. La répétition d’actions très diverses, se pencher, se baisser ou fléchir les genoux, améliore la souplesse. Certaines opérations techniques telles que le taillage ou le bouturage nécessitent une bonne dose de dextérité.

  • Le jardinage stimule la créativité

Activité gratifiante par excellence, le jardinage permet d’embellir son environnement. Dessiner le plan pour organiser son jardin, le sculpter, choisir les clôtures, créer les massifs, intégrer les allées ou choisir son abri de jardin est un excellent moyen de développer sa créativité. Son entretien, propice au partage avec toute la famille favorise le rapprochement d’idées. Si vous cherchez des idées pour imaginer votre futur espace extérieur, vous pouvez vous rendre sur Chaletdejardin pour trouver le petit abri qui répondra parfaitement à votre besoin.

  • Jardiner prévient les maladies neurologiques

Le jardinage stimule le cerveau : il nécessite de se repérer dans l’espace et dans le temps. Il fait aussi appel à la mémoire pour se souvenir du nom des plantes. La thérapie par le jardinage accompagne les patients atteints d’Alzheimer et d’autisme car il maintient l’éveil et favorise la diminution du stress.

  • Jardiner permet de bien manger

Cultiver son propre potager permet de consommer des fruits et légumes sains, garantie d’une alimentation apportant des nutriments essentiels. Le jardinage est aussi un bon moyen de lutter contre les mauvaises habitudes alimentaires et ainsi rompre avec le grignotage et le temps passé devant la télévision.

  • Jardiner réduit le stress

Prendre soin de ses plantes ou de son potager favorise l’accroissement de l’estime de soi. Un autre élément essentiel au bien-être de chacun. Entouré de plantes, le risque de dépression diminue, le mental s’apaise et le sentiment d’utilité se renforce. Le jardin, véritable havre de paix, exerce sur l’esprit une fonction apaisante.

  • Jardiner favorise les rapports familiaux

La pratique du jardinage et la culture des plantes ont des effets positifs sur le moral et encouragent la communication. Il favorise les rapports familiaux. Apprendre à son enfant à planter, à désherber, à planter les graines et à les arroser, à observer la nature et les petites bêtes qui peuplent nos jardins, c’est partager ensemble des moments de complicité dont ils se souviendront.

 

Attachment

jardinage jardinage jardinage

Leave a Comment